,

Le collège Maurice Ravel nous parle du harcèlement – Episode 1

Harcèlement à l'école

Harcèlement à l'école
Dans l’après-midi du mardi 2 décembre 2014, nous nous sommes rendus, ma classe et moi au Théâtre Liberté pour assister à une conférence contre le harcèlement à l’école et sur les réseaux sociaux.
Après un rapide mais efficace comptage des participants, nous avons quitté le collège pour un long cheminement à pieds – mais nous en avions désormais l’habitude ! – jusqu’au centre-ville, notre destination de ce jour. En moins d’une demi-heure nous traversâmes le port familier, la Place d’armes ensoleillée et les rues étroites d’où l’on put admirer la maison natale du poète et politicien Jean Aicard.

A 13h40 exactement, nous abordâmes les premiers la Place de la Liberté et son Théâtre dirigé par les frères Berling d’origine toulonnaise… Il y avait là de nombreuses classes de collèges que je connaissais seulement de nom : Peiresc, Puget et Voltaire… et tous s’amoncelèrent avant nous dans la bouche béante du Théâtre dont je m’inquiétais de la capacité à nous ingérer tous.
Dans le hall, nous nous sommes regroupés avec une rigueur étonnante autour de la prof ! En effet, un instinct nous poussait à faire corps face à cette marée humaine et tonitruante qui nous pressait vers les profondeurs, au-delà du hall.
Mais déjà mon regard s’habituait à cette ambiance survoltée et poussé par la curiosité, j’observais les images en noir et blanc suspendues aux murs blancs, des clichés photographiques amusants illustrant des animaux dans des attitudes humaines, comme ce caniche immortalisé sur ses pattes arrières alors qu’il bondissait… En observant de plus près, je vis qu’il s’agissait d’une exposition temporaire intitulée : « Je suis un homme » du photographe Michel Vanden Eeckhoudt. Je trouvais le titre adroit car aussitôt je m’amusais à contempler chaque œuvre pour y voir le rapprochement ; je me souvenais, grâce au cours de Français, qu’une personnification consistait à chercher les caractéristiques humaines dans l’attitude animale, cette activité m’occupa donc le temps des démarches administratives.

Harcèlement à l'école

MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT 2015 – Catégorie affiche – Lauréat primaire : Ecole primaire « Les noisettes » – Académie de Toulouse

Enfin notre convoi se mit en marche et nous pénétrâmes dans l’obscure clarté d’un vaste amphithéâtre où une assemblée sonore et multicolore nous avait précédés. Nous étions tout au sommet, blottis dans d’épais fauteuils rouges, observant ce charivari tonitruant qui se poursuivait presque indéfiniment ; le vacarme augmenta même à l’extinction des lumières et à l’arrivée de nos hôtes.

Plusieurs personnes firent alors leur entrée sur scène et ce fut Charles Berling, comédien, acteur – parce que je l’avais vu dans un film diffusé récemment à laTV – et co-directeur du Théâtre qui prit le premier la parole…

A suivre mercredi prochain…
__________________________________________________

MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT 2015 – Catégorie vidéo
Prix de l’école primaire exæquo
École primaire Henri Wallon – Académie de Lille
École primaire Rotschild 2 application – Académie de Nice



0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.