,

Le collège Romain Blache a fêté la science avec enthousiasme

Fête de la science au collège Romain Blache

Fête de la science au collège Romain Blache

Durant cette édition 2015, le collège Romain Blache a poursuivi son exploration de « La Lune », en s’intéressant particulièrement aux nouvelles technologies d’archéologie sous-marine et en mettant à l’honneur le HROV, robot conçu par l’IFREMER pour l’exploration des fonds marins. De nombreux ateliers, tous en lien avec le monde de la mer (de l’époque des pirates aux plus récentes découvertes) ont été présentés et animés par une centaine d’élèves, encadrés par une quinzaine d’enseignants de toutes disciplines.

fete-de-la-science-1

Une dizaine d’accompagnateurs, encadrés par Mme Chèné et Mme Thomas, ont accueilli et guidé les visiteurs tout au long de ces trois journées ; leur rôle précieux a été de réguler le flux des visiteurs et d’organiser le passage des différents groupes dans les ateliers.

 

fete-de-la-science-2

Les barbaresques
Cet atelier a été proposé par Mme Lechantre, professeur de français, responsable du club de plongée Poséidon. Dans son équipe, les élèves ont expliqué les techniques et technologies nouvelles, employées pour explorer les profondeurs où dort encore l’épave de La Lune. Les visiteurs ont découvert une exposition sur la faune sous-marine ainsi qu’une démonstration de l’autonomie d’un scaphandre, et notamment les prouesses du Newtsuit ; le jeu des 7 familles conçu par le Club Poséidon à partir de clichés sous-marins, concluait cette activité de manière ludique.

 

fete-de-la-science-3

Objectif « LUNE »
Des ateliers technologiques ont été conçus par les professeurs de technologie, Mme Lordel et Mr Liotier autour du thème de l’épave de La Lune, dans lesquels les animateurs ont expliqué les interventions en grande profondeur sur une épave. Les visiteurs pouvaient à leur tour s’exercer dans les domaines de localisation d’un navire, de la cartographie et de la météo marine et s’entrainer à la manipulation robotique en pilotant le simulateur du ROV (robot téléguidé par ordinateur) ou d’un scaphandre rigide (Newtsuit). Ils pouvaient aussi tester l’impression en 3D. Une nouveauté cette année : un atelier en anglais, animé par Mme Bernard et son équipe, à partir d’une maquette du HROV et de la technologie des codes QR.


fete-de-la-science-4

Vous n’en croirez pas vos yeux !
Grâce à m. Coffignal, professeur d’arts plastiques, et une dizaine d’élèves, les visiteurs ont participé à un voyage à travers des images particulières créées par des artistes ou des scientifiques, qui explorent les possibilités et les limites de la vision humaine, dans le but de tromper l’œil et donc le cerveau humain. Ils ont découvert des figures « impossibles », anamorphoses et trompe l’œil, illusions et art optique, de l’image en relief à la boîte noire, en passant par la technique des anaglyphes et la stéréoscopie.

fete-de-la-science-5

La navigation
Mme Duval et M. Foresti, professeurs de mathématiques et une demi-douzaine d’animateurs ont aidé les visiteurs à faire le point, grâce aux techniques des anciens. Comment se repérer sur une carte ? Sur un bateau, comment faut-il faire un nœud de chaise ? A quoi sert le loch et d’autres nœuds ?

fete-de-la-science-6

L’atelier « La navigation » accueillait également Richard Brogniart, responsable de l’association « les Calfats de l’escalet » et membre actif dans l’association  « les Carènes » à côté de Pierre Gache, également présent à la fête de la science pour animer l’activité ‘les noeuds marins’. Le sculpteur a notamment présenté une de ses dernières œuvres: une figure de proue en forme de tête de dragon qui a impressionné les visiteurs.


fete-de-la-science-7

Les sciences au fil du temps…
Mme Giraud, professeur d’histoire-géographie et Mr Ortiz, et Mme Julien, professeurs de SVT, ont animé avec une dizaine d’élèves des ateliers destinés à voyager dans le temps pour découvrir quelques grands événements historiques et scientifiques, qui ont jalonné les quatre grandes périodes de l’Histoire : de la fabrication de l’encre et du papier, aux origines du microscope en passant par la route des épices, les visiteurs ont pu s’instruire de façon divertissante en découvrant également le jeu du tourne-case et une frise mémo sur les grandes découvertes du XXème siècle…

 

fete-de-la-science-8
De l’oeil du pirate à la laisse d’Ariane
Mme Chèné, professeur de Sciences-Physques, accompagnée de 14 animateurs a proposé aux visiteurs de partir du questionnement suivant : « Pourquoi les pirates portaient-ils un bandeau sur l’œil ? »
La réponse apparaît dans la modélisation de l’oeil et de quelques-uns de ses défauts, en jouant avec des thaumatropes et des folioscopes. Une étude expérimentale de la réfraction et de la réflexion de la lumière a permis d’expliquer le fonctionnement d’une fibre optique comme celle qui relie le HROV Ariane à la surface.

fete-de-la-science-9
Staff de presse
Le « staff de presse », composé de 7 élèves encadrés par Mme Hernandez, professeur d’allemand et Mme Léonard, professeur documentaliste, s’est chargé de la communication et a couvert l’événement : vous pouvez retrouver les photos, articles, interviews réalisés par l’équipe, sur le site du collège.
Lors de cette Fête de la science, le staff presse s’est démené sur tous les fronts : travail de communication pour présenter les ateliers en avant-première, mini-reportages dans chaque  atelier, interviews des animateurs, et des personnalités, préparation d’un quizz…Une équipe discrète et efficace qui a couvert l’événement au jour le jour, avec sérieux et gaieté.


fete-de-la-science-10
Des conférences
Ewen Raugel, chef de projet HROV Ariane à l’Ifremer et Erick Buffier , responsable communication à l’Ifremer.

fete-de-la-science-12

fete-de-la-science-11

L’association « les forbans sans quartier » a présenté les outils de navigation d’époque mais aussi la vie à bord : les activités des marins, leur alimentation, les maladies les plus fréquentes ainsi que le matériel « chirurgical » embarqué sur les bateaux…

 

fete-de-la-science-13
Des interviews
Dans des conditions d’enregistrement bien étudiées et sous l’œil de leurs camarades, des élèves du staff de presse et de DP3 questionnent Ewen Raugel, chef de projet HROV Ariane à l’Ifremer et Erick Buffier, responsable communication à l’Ifremer.

 

fete-de-la-science-14

Des rencontres
Autour d’un projet commun, les échanges entre les élèves, Hubert Vatbois – commandant de la Cephismer et  Emeric Salvi – pilote de HROV et de Newtsuit (scaphandre rigide) élèves du staff de presse et de DP3 questionnent Ewen Raugel – chef de projet HROV Ariane à l’Ifremer et Erick Buffier -responsable communication à l’Ifremer

Cet article a été réalisé à partir des textes rédigés par les élèves du staff de presse

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.