,

Les changements de la réforme du collège 2016

réforme du collège

réforme des collèges

 

L’Ecole veut tenir le pari de la réussite pour chacun et engage une réforme du collège qui sera mise en place en septembre 2016.
Voici les principaux changements que suscitera cette réforme pour l’avenir des enfants :

Un emploi du temps allégé
L’horaire hebdomadaire comportera moins d’heures de cours, environ 250 heures de moins sur les 4 années en collège.
Par exemple, en 3ème, les élèves auront 3 à 6 heures de cours en moins par semaine.
Un changement des notions enseignées
En maths, une grande partie de la géométrie ne sera plus enseignée
En français, l’enseignement d’oeuvres et d’auteurs ne sera plus obligatoire, ni la grammaire
Un programme construit par cycles
Les programmes scolaires ne seront plus établis par classes mais par cycles.
En effet, les programmes de français du cycle 3 concerneront les classes de CM1, CM2 et 6ème.
Les enseignants n’auront plus l’obligation de terminer le programme, l’important est que l’élève progresse
Certaines options disparaissent
Les cours seront dispensés différemment en fonction des établissements.
Quelques options disparaissent comme les « classes euro » tandis que les classes bilangues sont conservées dans certains établissements.
La découverte professionnelle disparaît et sera remplacée par le « parcours individuel d’information et de découverte du monde économique et professionnel »: ce parcours s’effectuera de la 6ème à la terminale pour permettre aux élèves de découvrir le monde économique et apprendre à s’orienter.
L’apprentissage d’une seconde langue commencera en 5ème au lieu de la 4ème aujourd’hui.
Le latin fera l’objet d’une initiation pour tous.
Les classes bilangues seront conservées dans certains établissements.
Une organisation plus libre
Les équipes pédagogiques disposeront d’une plus grande liberté pour s’organiser : accompagnement personnalisé, enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), aide aux devoirs, cours classiques,..
Le travail s’organisera en petits groupes et sous forme de projets. Cette façon différente de travailler permettra de construire et d’approfondir les compétences plus concrètement, individuellement ou collectivement.

Retrouvez plus d’infos sur le site de  l’académie de Nice : www.education.gouv.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.