Les latinistes du collège Les 16 Fontaines en visite au lycée Maurice Janetti

Collège les 16 fontaines

Collège les 16 fontaines

Mardi 17 mai, dans le cadre de l’option latin et de la liaison latin 3°- 2nde, 40 élèves latinistes de 3° de Saint Zacharie ont rencontré au lycée de Saint Maximin leurs correspondants latinistes de seconde et de première. Les collégiens étaient accompagnés par Isabelle Bris, professeur de latin (lettres classiques) et Marie-Hélène Kormos, professeur d’espagnol. Les lycéens étaient encadrés par leur professeur de latin (lettres classiques), Virginie Sellier.

Ils ont été chaleureusement accueillis par Jocelyne Girault, proviseure du lycée, qui leur a souhaité la bienvenue et expliqué qu’ils avaient de la chance d’apprendre une langue ancienne. Outre l’apport culturel, c’est un plus pour l’obtention d’une mention au baccalauréat.

Collège les 16 fontaines

Cette rencontre s’inscrit après un échange épistolaire mis en place par les deux enseignantes de latin, entre le collège et le lycée. Le projet est de rendre le « latin vivant » en demandant aux élèves de se prendre pour des Romains de leur âge. Tous les élèves ont commencé par se trouver un nom latin : Caius Laberius Magnus, Sextus Derrianus Venustus, Titus Johannus-Telemachus Terminator….
Ils ont ensuite écrit à leur correspondant en latin sur des rouleaux de papyrus avec un calame (remplacés, faute de matière première, par des papiers vieillis au thé ou au café et par des stylos de calligraphie ; certaines lettres sont tellement réalistes qu’elles tromperaient même un antiquaire !).

Collège les 16 fontaines

Ils ont ainsi découvert que nous étions en 2769 ou 2770 (date depuis la fondation de Rome) et appris les différentes formules épistolaires latines (Marcella Minervinae suae salutem dat, « Marcella donne son salut à sa chère Minervina»/ Vale, « au revoir »). Bien entendu, ils ont pu se présenter à leur correspondant, évoquer leurs goûts, leurs loisirs et n’ont pu s’empêcher de glisser quelques anachronismes, en évoquant, par exemple, le football transposé en pediludus « le jeu au pied » ou l’ordinateur en computator « le calculateur» ….
Cette rencontre a permis aux collégiens de découvrir l’option latin au lycée et de vérifier que les lycéens latinistes étaient réellement épanouis, ce qui les a encouragés à persévérer dans la découverte de cette langue à l’origine du français et de bien d’autres langues européennes.

L’après-midi s’est terminé par la dégustation de recettes romaines réalisées par les élèves. Oui, à Saint Zacharie et à Saint Maximin, Latinum vivum, le latin est bien vivant !

Collège les 16 fontaines

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.