Visioconférence avec un écrivain au collège les Seize Fontaines

Visioconférence au collège les 16 fontaines

Visioconférence avec Séverine Vidal

Le 4 mai dernier, les élèves de la classe de 3ème 1 du collège les Seize Fontaines, à Saint-Zacharie, ont participé à une visioconférence avec Séverine Vidal, auteure de plusieurs livres jeunesse, tel que le roman « Quelqu’un qu’on aime », paru aux éditions Sarbacane.

Ce roman faisait partie de la sélection d’ouvrages proposée dans le cadre du Prix littéraire du bassin de Brignoles, « un livre dans la peau ».
Depuis plusieurs années, les professeurs-documentalistes proposent aux élèves de troisième et seconde des collèges et lycées des environs de lire 4 ou 5 romans ou bandes dessinées. A la fin, les élèves votent et décernent un prix, le tout coordonné par Karine Mertens (lycée Raynouard à Brignoles) et Virginie Uras (collège Guy de Maupassant à Garéoult)

Des activités autour de ces lectures

Ces lectures s’accompagnent de nombreuses activités selon les établissements. Au collège des Seize Fontaines, Mathilde Bernos, professeur documentaliste et Benoît Hanse, professeur de Français, demandent à des binômes d’élèves de réaliser un article de critique littéraire et une interview filmée, sur deux romans au choix. Les interviews sont visionnées en classe et permettent aux élèves de se faire une opinion pour le vote final.

La rencontre avec un écrivain est un des temps forts du projet, soutenu par le Conseil départemental du Var. Les élèves doivent préparer plusieurs questions sur le roman lu ou sur le métier d’écrivain.
Lors de la visioconférence, l’auteure, Séverine Vidal, a répondu aux élèves avec beaucoup de sincérité et de précision, permettant aux collégiens de prendre conscience de l’élaboration d’un roman, des premières idées notées sur un cahier, des envois à divers éditeurs…

La visioconférence, une première !

Mathilde Bernos a donné ses impressions sur cette nouvelle expérience : « C’était notre première  visioconférence via Skype. Ce n’est pas tout à fait pareil qu’une rencontre en chair et en os, mais Séverine Vidal s’est montrée très disponible et à l’écoute. Elle a tout fait pour mettre à l’aise les élèves et avait préparé des documents à nous montrer (ses cahiers de brouillon, différentes versions proposées pour la couverture du roman…). C’était finalement une occasion originale d’échanger avec un auteur et de découvrir de façon concrète, le processus d’écriture, toujours un peu mystérieux quand on aborde un roman… Une expérience que nous pourrons, je l’espère, réitérer ! »

En savoir plus

Collège les Seize Fontaines

Trip and Speak : les élèves espagnols en visite dans le Var

Visite des correspondants de Lanzarote

Après avoir découvert l’ïle de Lanzarote et l’accueil chaleureux de ses habitants, dans le cadre du programme européen Erasmus +, grâce à la mise en place du projet Trip and Speak , ce fut le tour des collégiens varois de recevoir leurs correspondants de Lanzarote.
Arrivés dimanche 23 mars 2017, les élèves et les professeurs canariens ont pu découvrir le Var pendant une semaine, jusqu’au 30 avril 2017, guidés par les collégiens de la Marquisanne, de Maurice Ravel et d’Alphonse Daudet.

Découverte de Toulon et ses environs

Le lundi matin, les élèves espagnols ont été accueillis à l’Hôtel du Département pour un petit-déjeuner.
Dans l’après-midi, certains ont pu visiter les alentours pendant que les collégiens de la Marquisanne et leurs correspondants ont pris le téléphérique jusqu’au au Mont Faron et visiter le Mémorial du débarquement de Provence.

Mardi 25 avril 2017, les collégiens d’Alphonse Daudet se sont livrer à une chasse au trésor avec leurs correspondants sur l’île de Porquerolles, tandis que d’autres ont visité Sanary, le Brusc ou Saint-Tropez.

Mercredi 26 avril 2017, les collégiens de la Marquisanne ont emmené leurs camarades espagnols à Porquerolles pendant que les élèves des autres collèges participaient à des ateliers en classe pour rédiger leur guide touristique.

Jeudi 27 avril 2017, certains collégiens sont allés au cinéma voir « Chala, une enfance cubaine », les autres ont visité le centre commercial « Avenue83 ».
Au collège Maurice Ravel, des ateliers en classe étaient organisés et une visite au marché du Mourillon a permis aux élèves de Lanzarote de découvrir les spécialités culinaires locales. L’après-midi, ils ont fait du kayak.

Vendredi 28 avril 2017, des élèves ont visité la Rade pendant que d’autres l’ont traversée pour se rendre aux Sablettes, la Villa Tamaris et le Fort Balaguier. Tous les participants se sont retrouvés au collège Alphonse Daudet pour une soirée festive pour laquelle tous les élèves s’étaient mis sur leur 31.

Samedi 29 avril 2017, certains élèves avaient la journée libre en famille, les collégiens d’Alphonse Daudet et leurs correspondants de Lanzarote se sont essayé à l’accrobranche.

Dimanche 30 avril 2017, jour de départ pour Lanzarote, les élèves se sont quittés tristes et ravis à la fois de cette semaine passée ensemble.

En savoir plus

Collège Alphonse Daudet
Collège Maurice Ravel
Collège la Marquisanne

Finale académique du concours C.Génial Collèges 2017

 

Concours C.Génial de l’ Académie de Nice

La finale académique du concours C.Génial 2017  pour les collèges était à la hauteur des 10 ans de ce concours scientifique et technologique national.
Le Concours C.Génial a pour objectif de promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques dans les collèges et lycées, par la sélection de projets d’équipes réunissant les élèves et leurs enseignants.
Le 23 mars 2017, une vingtaine de collégiens en provenance de six établissements scolaires du Var et des Alpes-Maritimesse sont rendus sur le campus de la Faculté des Sciences de l’Université Nice Sophia Antipolis pour défendre leurs couleurs et gagner le droit d’accéder à la finale nationale, le 19 mai prochain, à Paris, à l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers.

Finale académique

La finale académique du concours C.Génial 2017 avait lieu dans un cadre enchanteur, au théâtre Valrose, bâtiment classé aux monuments historiques.
Dix-huit élèves sont venus représenter six classes de collèges des villes de Brignoles, Saint-Mandrier, Fréjus, Nice, Valbonne et Saint-Zacharie et valoriser les travaux réalisés en classe durant l’année.

Remise des  prix

Après délibération du jury, 4 prix ont été attribués.

Le prix « Coup de coeur des collèges » était remis par les collégiens eux-mêmes, prix spécial à l’occasion des 10 ans de la fondation c.génial et du concours éponyme.
Le prix a été attribué au collège Blanche de Castille (Nice) pour son projet « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se recycle ».
Le premier prix a été attribué au collège Louis Clément (Saint-Mandrier) pour son projet « arrosage au goutte à goutte ».
Déjà vainqueur en 2016, le lauréat représentera officiellement l’académie de Nice à la finale 2017 à Paris.
Le second prix a été attribué au collège international Valbonne de Sophia Antipolis pour son projet « la mare connectée ». En guise de récompense, les collégiens ont remporter une visite guidée offerte par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache.
Le troisième prix a été attribué au collège les Seize Fontaines (Saint-Zacharie) pour son projet « la photopollution ». Les collégiens ont remporté un déplacement sur le site IBM de Nice.

De nombreux lots ont été distribués à tous les participants de l’édition 2017.

En savoir plus

Collège Louis Clément
Collège les Seize Fontaines

Simulation d’un séisme au collège Jules Ferry

 

Exercice « tremblement de terre »

Le 29 mars dernier, les élèves du collège Jules Ferry à Hyères se sont prêtés à un exercice « tremblement de terre » dans le cadre d’une Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS).
Le collège Jules Ferry a servi de théâtre  pour simuler un séisme, « pour de faux ».

Un scénario bien ficelé

A 10h30, dans l’enceinte du collège, les élèves d’une classe de 3ème sont sagement réunis dans une salle de classe et discutent de leur prochaine sortie pédagogique, lorsque soudain… la terre se met à trembler… et sans perdre une minute, les collégiens se mettent à l’abri en se réfugiant sous les bureaux dans un brouhaha sourd de chaises et de tables déplacées.
Les élèves se sont mis en position de sécurité, accroupis ou recroquevillés, tournant le dos à la fenêtre, les mains autour de la nuque pour se protéger.
Le bruit laisse la place au silence même si on entend quelques petits rires étouffés trahissant la nature du pseudo séisme.

Maîtriser sa peur et faire preuve de bon sens

S’en est suivi un exercice d’évacuation de la salle de la classe, pour mieux coller à la réalité.
Les collégiens ont observé les plafonds de la classe avant de sortir et se sont dirigés vers le lieu de rassemblement, installé sur le terrain sportif.
Une fois sur place, les élèves ont rejoint sept cent quarante camarades assis en colonne, par rangée de deux.
Une « cellule de crise » était installée pour l’occasion, gérée par le personnel du collège.

Pendant ces exercices, les élèves ont été guidés par Mr Pecot, Capitaine des pompiers.
Celui-ci leur a appris les consignes de sécurité et les bons gestes à effectuer avant l’arrivée des secours, en cas de risques majeurs tels qu’un séisme, une explosion ou un nuage toxique.
Il est important d’essayer de maîtriser sa peur dans des situations dangereuses afin d’aider au mieux les pompiers et limiter le nombre de victimes.

Cette IPCS était organisée par le Rectorat, le Conseil départemental, la Préfecture et le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours). De nombreuses sessions d’information préventive aux comportements qui sauvent sont programmées toute l’année dans les collèges varois.

En savoir plus


Collège Jules Ferry

Exposition-photo au collège les Seize Fontaines

 

Rencontre avec le photographe Patrick Massaïa

Du 27 mars au 7 avril dernier, le photographe Patrick Massaïa a prêté sa collection au CDI du collège les Seize Fontaines, à Saint-Zacharie, pour le plus grand plaisir des collégiens.
En effet, la collection de l’artiste « Enfants de-ci de-là », à l’origine réalisée pour l’association Baobab Café des enfants à Aubagne, a débarqué au collège, à la demande de Mathilde Bernos, professeure documentaliste.

Pendant la Semaine de la Presse et des Médias à l’école

L’exposition a eu lieu pour prolonger la Semaine de la Presse et des Médias à l’école et permettre aux élèves de décrypter les images dans la presse, l’affichage publicitaire ou internet.
Cette action s’intègre parfaitement dans le cadre de l’Education aux Médias d’Information (EMI) et du Parcours Citoyen.
Il y a eu de nombreux échanges enrichissants entre les élèves à l’occasion de différentes séances organisées au CDI.

Lundi 27 mars 2017
Les élèves du « club parole » ont donné leurs impressions sur les images qui les touchaient, leur regard sur les enfants de pays et de culture différents.
Charlotte (6ème) :  » les photos sont vraiment bien, si elles avaient été prises à un autre moment, sans doute n’auraient-elles pas la même valeur ! »
Erika (6ème) :  » ils ont l’air pauvre, mais heureux. Ils semblent devoir se débrouiller seuls. C’est étonnant de voir des enfants seuls dans le désert ! Et près du lac, le fait de voir un enfant avec un animal dangereux comme le serpent ! »
Louane (6ème) : « toutes les photos sont belles de par leur originalité et leur côté naturel.
Clémentine (4ème) : « je vois les enfants du monde, des changements de paysages. Chaque pays a sa culture… »

Jeudi 30 mars 2017
Deux classes de 3ème ont rencontré le photographe et lui ont posé mille questions, préparées avec leur professeur de Français, Julie Martinez.
L’artiste a raconté quelques anecdotes sur sa carrière et ses voyages et présenté ses oeuvres les plus récentes.

Les collégiens ont trouvé cette exposition passionnante. Le photographe a su intéresser les jeunes spectateurs qui ont, de leur côté, su faire preuve de spontanéité et de curiosité.

Merci à Mathilde Bernos pour cette belle rencontre !

En savoir plus

Collège les Seize Fontaines

Le collège les Eucalyptus et la sécurité routière

Les collégiens et la sécurité routière

Le 4 avril dernier, les élèves du collège les Eucalyptus, à Ollioules, ont participé à une journée de formation et de prévention contre l’accidentologie, organisée par la Maison de la Sécurité Routière, l’éducation nationale et le Conseil départemental.
Ce« challenge inter-collèges de sécurité routière » est une action destinée à sensibiliser les collégiens aux risques routiers en les faisant travailler sur des thèmes de sécurité routière durant l’année scolaire et en leur proposant des ateliers pédagogiques dans leur établissement.
Cette action est financée par l’Etat et le Conseil départemental et s’inscrit dans le cadre du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière du Var (PDASR).

Une action citoyenne et éducative

Plusieurs ateliers d’une heure étaient organisés pour les cent trente élèves du collège les Eucalyptus.
Répartis en petits groupes, ils ont abordé des thèmes et des questions variés tels que :
– l’accidentologie
– la sensibilisation à l’ASSR
– que faire lorsque je suis témoin d’un accident ?
– la sécurité routière, pourquoi ?
– les addictions et les conduites à risques

Réalisation d’une affiche

Les collégiens doivent produire des travaux de leur création en réalisant une affiche de format A1 qui sera valorisée par la Maison de la Sécurité Routière du Var.
Les créations et la participation des élèves seront évaluées par un jury et en fin d’année scolaire, un prix sera attribué aux établissements lauréats ainsi qu’une belle coupe.

Cette opération de sensibilisation est mise en place dans vingt six établissements scolaires varois, auprès de neuf mille élèves de la 6ème à la 4ème.

En savoir plus

Collège les Eucalyptus