Orientation : les sections « langues » au lycée

Les sections « langues » au lycée

En fin de troisième, les collégiens doivent choisir la section  « langues » qu’ils voudront suivre au lycée, sachant que les sections linguistiques peuvent être un atout pour le baccalauréat.
Ce dispositif aide les élèves à améliorer leur niveau en langue étrangère, à approfondir leurs connaissances culturelles du pays de la langue étudiée, à obtenir des points supplémentaires au baccalauréat.

Quatre sections au choix

Les sections bilingues langues régionales : permettent aux élèves de suivre un enseignement en langue régionale dans une ou plusieurs langues.
Au collège et au lycée, les élèves étudient la langue et la culture régionales de leur choix à raison de trois heures par semaine. Dans certains collèges, les élèves peuvent passer l’épreuve d’Histoire-Géographie-Education Civique du Brevet en langue régionale.
Au baccalauréat, les élèves choisiront la langue régionale comme épreuve obligatoire et/ou facultative.
Les sections binationales :  permettent une formation biculturelle avec un programme d’enseignement et des épreuves d’évaluation pour les langues choisies (espagnol, allemand, italien).
Ces sections permettent d’obtenir deux diplômes nationaux de fin d’études secondaires favorisant l’accès aux études supérieures ou à l’activité professionnelle dans les pays concernés.
Les sections européennes ou de langues orientales : concernent les élèves réellement motivés et disposant d’une aptitude pour les langues étrangères. Il est souhaitable d’avoir suivi une section européenne au collège dès la classe de quatrième.
Les sections internationales au lycée :  proposent un enseignement bilingue dans plusieurs matières non linguisitiques. Elles sont généralement dispensées dans les séries générales ES (Economique et Social), L (Littéraire) et S (Scientifique).

En savoir plus

Choisir son enseignement d’exploration en seconde

Un choix à faire en fin de troisième

 

En fin de troisième, les élèves doivent choisir un enseignement d’exploration qui leur sera enseigné au lycée.
Différents enseignements d’exploration sont proposés aux élèves en classe de seconde générale et technologique, c’est pour eux l’opportunité de découvrir de nouvelles matières.

Premier enseignement d’exploration au choix parmi :

– Sciences économiques et sociales (1h30) : découverte des savoirs et des méthodes inhérents à la science économique et à la sociologie.
– Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion (1h30) : découverte des notions d’économie et de gestion par l’observation des études d’entreprises, d’associations.

Second enseignement d’exploration au choix parmi :

Biotechnologies (1h30) : découverte des protocoles et procédés bio-industriels liés aux biotechnologies
– Création et activités artistiques (1h30) : exploration des différents lieux et formes, enjeux humains et sociaux,..
– Création et innovation technologiques (1h30) : compréhension de la conception d’un produit,…
– Informatique et création numérique (1h30) : initiation au numérique, découverte des métiers et formations
– Langue vivante 3 étrangère et régionale (3h) : découverte de la langue et de sa culture
– Langues et cultures de l’Antiquité : latin ou grec (3h)
Littérature et société : histoire de la société, des enjeux, de la formation littéraire et humaniste
– Méthodes et pratiques scientifiques (1h30) impliquant les mathématiques, la SVT et la physique-chimie
Santé et social (1h30) : découverte des liens entre la santé et le bien-être social
Sciences de l’ingénieur (1h30) : sciences et développement durable confrontés aux besoins sociétaux
– Sciences et laboratoire (1h30) : découverte de pratiques et d’activités scientifiques en laboratoire

Elèves intéressés par le sport ou les arts appliqués

Ils pourront ne choisir qu’un seul enseignement d’exploration au choix parmi :
Arts du cirque (6h)
– Education physique et sportive (5h)
– Création et culture design (6h)

Elèves intéressés par les technologies

Ils pourront choisir trois enseignements d’exploration composé d’un enseignement d’économie parmi :
– Sciences économiques et sociales ou principes fondamentaux de l’économie et de la gestion
et deux enseignements au choix parmi :
– Biotechnologies, santé et social, sciences de l’ingénieur, sciences et laboratoire

Elèves en lycée agricole

Ecologie, agronomie, territoire et développement durable (3h) : sciences biologiques, méthodes de productions animales et végétales,…

 

En savoir plus

 

Quiz sur l’égalité filles-garçons

Un quiz pour l’égalité

Un quiz sur l’égalité filles-garçons a été mis en place par l’ONISEP afin d’évaluer les avancées sur ce sujet, et notamment sur l’égalité entre les hommes et les femmes dans la vie privée et la vie professionnelle.
Cette séquence pédagogique et ludique permet aux enseignants de sensibiliser les collégiens et les lycéens aux différents enjeux de l’égalité filles-garçons, d’aborder les textes fondamentaux.
l’ONISEP prend son rôle d’informateur au sérieux en proposant des supports adaptés à l’enseignement.

Elaboration d’une convention

L’égalité filles-garçons est une mission importante de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Une convention interministérielle a été mise en place pour étudier cette thématique au collège et au lycée.
Cette convention fixe 3 objectifs :
– acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les deux sexes
– renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre filles et garçons, femmes et hommes
– s’engager pour une plus grande mixité dans les filières de formation et les différents niveaux d’études

Compréhension et respect des règles

Durant 30 minutes, les élèves répondent au quiz composé de 20 questions. Le professeur reprend ensuite les différentes réponses sous forme de débats.
Plusieurs compétences sont visées :
– compréhension et expression à travers l’usage de la langue française (oral et écrit)
– compréhension et respect de la règle et du droit
– expression de la sensibilité et des opinions, le respect des autres
– la responsabilité, le sens de l’engagement et de l’initiative
– la connaissance des médias, des démarches de recherche et de traitement de l’information
– mobilisation des outils numériques pour échanger et communiquer

En savoir plus

Orientation : cap sur les métiers de la chimie

Les métiers de la chimie

Passionné par la chimie, découvrez les nombreux métiers liés à ce domaine, les différentes filières d’orientation, le niveau d’études requis pour y accéder.
Vous souhaitez travailler sur la matière ou même la transformer, pourquoi ne pas vous orienter vers les métiers de la chimie ?
Vous êtes attiré par une vie d’aventurier ou préférez un travail plus sédentaire, vous pouvez choisir de travailler dans une entreprise, un centre de recherche ou un laboratoire.
Voici quelques exemples parmi les nombreux métiers existants dans le domaine de la chimie.

Technicien pétrolier

L’activité du technicien pétrolier s’exerce en production ou en maintenance. Il contribue à la production de pétrole à partir d’une plateforme basée en mer ou sur terre. C’est l’occasion, si vous le souhaitez, de travailler plus tard à l’étranger.
Les qualités requises : rigueur, méthode, ouverture d’esprit
Niveau d’études : Bac + 2 minimum, BTS en électricité en mécanique, DUT génie chimique,…

Technicien en traitement des déchets

Traiter le papier, le verre ou le plastique… Vous pouvez vous orienter vers un métier de traitement des déchets, recycler des matériaux et protéger l’environnement sans le polluer.
Vous exercerez vos fonctions dans un laboratoire ou dans une usine.
Les qualités requises : l’esprit d’équipe, la réactivité, le sens des responsabilités
Niveau d’études : Bac + 2, BTS ou DUT des secteurs de la chimie, biochimie, biologie, électromécanique, hydraulique ou plasturgie, DEUST environnement et déchets,…

Technicien chimiste

Métallurgie, pharmacie, cosmétique, automobile, agroalimentaire,… sont des domaines d’activité qui vous intéressent !
Le métier de technicien chimiste permet d’effectuer des expériences et des analyses, il contribue à l’élaboration de nouvelles molécules, produits ou composants.
Vous évoluerez dans un laboratoire de chimie ou au sein de la police technique et scientifique de la Police nationale.
Les qualités requises : rigueur, adaptation, esprit scientifique, vigilance.
Niveau d’études : Bac + 2, BTS ou DUT métiers de la chimie, génie des procédés, contrôle industriel et régulation automatique,…

Opérateur de raffinerie

Vos fonctions d’opérateur de raffinerie vous conduiront à contrôler les installations de production de fioul, de paraffine, d’essence, au sein d’une unité pétrolière.
Les qualités requises : l’éveil, l’autonomie, la gestion du stress lors de vos missions de surveillance et d’inspection.
Niveau d’études : Bac technologique ou professionnel, BTS chimiste, DUT mesures physiques,…

En savoir plus

Projet Médités : l’accès à la science pour tous

Projet d’initiation à la science

Le projet Médités est un projet porté par l’université Nice Sophia Antipolis qui permet de mettre en place des actions pédagogiques et éducatives innovantes afin de sensibiliser les jeunes aux sciences, dans le cadre du développement de la culture scientifique et technique et pour l’égalité des chances.
Financé par l’Etat, Médités  (Méditerranée Diffusion des Techniques et des Sciences) rassemble de nombreux acteurs tels que des associations ou des institutions, l’INRA, l’académie de Nice,…

Pour les jeunes de 10 à 18 ans

Ce projet est accessible aux élèves des collèges et des lycées professionnels du Var et des Alpes Maritimes, âgés de 10 à 18 ans.
Avec leurs professeurs, en classe, ils peuvent se consacrer à des disciplines scientifiques, des observations, des manipulations et parfois même participer à des travaux avec des chercheurs.

Ils disposent de matériel pédagogique, d’un outil numérique et de plateformes collaboratives.

Des thèmes scientifiques et techniques

Les élèves entreprennent des démarches de découverte qui facilitent leur choix d’orientation futur et leur donnent une certaine autonomie et une plus grande connaissance de ces thèmes qui semblent parfois difficiles à comprendre et maîtriser. Ces thèmes sont étudiés à travers des actions pédagogiques.

parmi ces thèmes :
– la biodiversité
– le temps, l’Histoire, l’évolution
– le vivant, la matière, la technologie
– les sciences du numériques
– la Terre, l’océan, l’univers

Parmi les actions pédagogiques :
– le changement climatique et ses impacts
– la biodiversité au service de l’alimentation et la santé
– l’observation des plantes
– la biodiversité des insectes
– le monde nocturne
– la gestion et la protection du littoral
– la recherche médicale et les neurosciences
Ces actions sont proposées dans de nombreux établissements scolaires du Var et des Alpes-maritimes, comme le montre le journal du collège la Marquisanne à Toulon.

En savoir plus

La Marquisanne

Une prime pour le BAFA et le BAFD

bafa ou bafd

 

Une prime est attribuée aux jeunes détenteurs du BAFA ou du BAFD.

Bonne nouvelle pour les jeunes varois, ils recevront une prime de 150 euros dès l’obtention du Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) ou du Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD).
En effet, depuis le 1er avril 2016, le Conseil départemental propose cette aide financière à tous les jeunes qui souhaitent devenir animateur.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?
– pour le BAFA, être âgé de 17 à 26 ans et habiter dans le Var
– pour le BAFD, avoir entre 21 à 26 ans et habiter dans le Var
– avoir un quotient familial* inférieur à 1050 euros (pour soi ou sa famille)
– avoir obtenu son diplôme à compter du 1er avril 2016
– avoir suivi la formation dans un organisme habilité par la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.
Cette initiative permet aux jeunes qui ont réussi la formation d’acquérir une certaine autonomie grâce à cette prime de 150 euros.
* le quotient familial concerne le revenu fiscal de référence divisé par 12 puis divisé par le nombre de parts fiscales.

Comment en faire la demande ?
Il suffit de retirer un dossier à compléter :
– auprès du Conseil départemental à Toulon, 390 avenue des lices
– auprès du Conseil départemental à Draguignan, boulevard Maréchal Foch
– aux centres de solidarités du Conseil départemental
ou de le télécharger sur var.fr, rubrique « Var Jeunesse »
Une fois le BAFA ou le BAFD obtenu, vous avez 2 mois maximum pour envoyer le dossier et les pièces à fournir à l’adresse suivante :
Immeuble l’Hélianthe
Rue Emile Ollivier
83 000 Toulon

Le dossier sera ensuite instruit par les services départementaux. Une fois la demande acceptée, la prime sera versée directement au jeune ayant obtenu le BAFA ou le BAFD, ou à sa famille s’il est mineur.

Retrouvez toutes les infos sur var.fr rubrique « var jeunesse »