Cupcakes party au collège Jean Moulin

600 cupcakes pour les élèves du collège Jean Moulin

Le 10 mars dernier, c’était la journée « cupcakes Party » pour les élèves du collège Jean Moulin à Brignoles.
L’équipe de cuisine du collège a collaboré à l’élaboration de 600 cupcakes sous la direction de leur collègue, Muriel Anglade, une cuisinière émérite mais également une pâtissière passionnée par les cupcakes.
Muriel Anglade,  membre de l’équipe du chef de cuisine du collège, Richard Vaulerin, a mis sa passion au service des collégiens, en prenant les commandes le temps d’une journée, pour accomplir un travail formidable et réaliser de délicieux cupcakes « faits maison » .
Ces 600 créations originales étaient inspirées de ses recettes personnelles qu’elle a imaginées au retour d’un voyage aux Etats-Unis.

Un peu d’histoire

Le Cupcake est un petit gâteau d’origine américaine, souvent très coloré et présenté en portion individuelle.
Cuit dans un moule en papier, il a la forme du muffin mais sa composition est différente. Il est généralement recouvert d’un glaçage et parfois décoré.
Populaire dans les années 50, c’est le gâteau par excellence des ménagères américaines.
Il est aussi appelé « 1234 cake » en référence à sa recette originelle :
1 tasse de beurre
2 tasses de sucre
3 tasses de farine
4 oeufs

Un régal des yeux et des papilles

Les collégiens et toute l’équipe de cuisine se sont régalés en découvrant  un véritable festival de couleurs et de saveurs avec différentes sortes de cupcakes à base de chocolat, à base de coco ou encore de fruits rouges.
Muriel Anglade a même tourné un petit film pour garder un souvenir de cette journée mémorable et nous faire partager ce moment sous le signe de la joie et de la gourmandise.

Merci et bravo à Muriel Anglade et l’équipe de cuisine pour cette initiative généreuse !

Jean Moulin

 

 

Un chef étoilé en cuisine au collège Romain Blache

Un déjeuner étoilé au collège Romain Blache

Le 9 mars dernier, les élèves du collège Romain Blache, à Saint-Cyr, ont reçu la visite d’un chef étoilé.
Sur une idée originale du chef de cuisine du restaurant scolaire, Patrice Rouche,  et dans le cadre des actions d’éducation au goût menées par le Conseil départemental, le chef étoilé Nans Gaillard (1 étoile au guide Michelin) était invité à réaliser un repas gastronomique pour les 417 demi-pensionnaires du collège Romain Blache : mission accomplie pour les deux hommes !
Etaient également conviés pour l’occasion, Philippe Barthélémy, maire de la commune de Saint-Cyr, Andrée Samat, conseillère départementale et Valérie Rialland, conseillère départementale et Présidente de la Commission Collèges.

Un repas à base de produits locaux et bio

Les deux chefs ont choisi de concocter un repas à base de  produits locaux issus des circuits courts.
Le collège Romain Blache veille à proposer aux élèves des repas équilibrés et de qualité. Pour cela, le chef de cuisine s’approvisionne toute l’année auprès des producteurs locaux, 75 % de ses fruits et légumes proviennent d’un maraîcher de la commune de Saint-Cyr.
Rappelons que le collège Romain Blache a signé la charte « Qualité de la restauration scolaire » en 2016.

Au menu…

Les deux chefs de cuisine ont offert à leurs convives une repas exceptionnel dont ils se souviendront.

Parmi les plats proposés :
– Purée d’avocats et gelée d’eau de tomates, légumes croquants sur salade d’herbes et petites crevettes
– Joue de boeuf confite et sa purée Joël Robuchon
– Fromage de chèvre frais de la ferme « Biquet des Meaulnes » à Signes
– En dessert : verrine pannacotta chocolat, crémeux de chocolat, couverture chocolat intense avec sa tuile « Surprise du chef ! »

En savoir plus

Romain Blache

 

Opération petit-déjeuner au collège Jacques-Yves Cousteau

college-cousteau-2

college-cousteau-1

L’équipe restauration du collège Cousteau (2 photos ci-dessus) prête à recevoir les élèves.
Sourire et bonne humeur, gage d’un petit déjeuner réussi

Il y a quelques semaines, les agents de la restauration scolaire du collège Jacques-Yves Cousteau, à La Garde, ont invité les élèves de 5ème à un petit déjeuner. Ce repas faisait suite aux interventions en classe de Mme Randon (diététicienne), qui est venue plusieurs fois au collège sensibiliser les élèves à l’équilibre alimentaire.

college-cousteau-3

Mme Randon (ci-dessus) et Mme Agosta (ci-dessous), infirmière du collège, en pleine action !
Les élèves sollicitent nos deux spécialistes de la nutrition autour d’un questionnaire sur les différents aliments et apports nutritionnels.

college-cousteau-4

Cette sensibilisation a été menée conjointement avec les enseignants d’SVT qui, calculettes en main, ont proposé aux élèves de calculer l’apport énergétique du petit déjeuner et ainsi de mettre en évidence l’importance de ce repas pour une journée d’école réussie.

Après un bon petit déjeuner, départ en cours pour une matinée riche en enseignements et leçons.

La Charte Qualité adoptée au collège Paul-Emile Victor

charte qualité collège paul emile victor

 

Mardi dernier,  le collège Paul-Emile Victor à Vidauban accueillait toutes les personnalités de l’institution départementale varoise pour la signature de la Charte Qualité concernant la restauration scolaire.
Rappelons que le Conseil départemental a rendu cette compétence obligatoire pour offrir, chaque midi, aux collégiens des menus de qualité.
L’engagement du collège Paul-Emile Victor vient s’ajouter à la liste des collèges varois qui ont déjà adopté la charte qualité. La totalité des collèges (soit 70 collèges) devraient avoir signé la charte d’ici la fin de l’année.

Une compétence obligatoire
Servir un repas de qualité est une priorité pour les élus du département car il constitue pour certains collégiens, le seul repas équilibré de la journée.
la Charte Qualité garantie un niveau de qualité des produits et des menus, la formation des équipes de cuisine et un investissement dans les équipements et matériels indispensables aux normes d’hygiène.
Les collégiens découvrent ainsi le goût des produits frais et bio,  issus des circuits courts. Ils sont également sensibilisés à l’attitude éco-citoyenne et le gaspillage alimentaire.
Des projets pédagogiques avec les enseignants sont mis en place parallèlement à la charte qualité concernant l’Agenda 21 et l’environnement.

Un respect des circuits courts
Les producteurs locaux du sud-est varois étaient aussi de la partie pour valider la charte de manière solennelle.
Ce partenariat avec les collèges et le Conseil départemental est nécessaire pour apporter aux collégiens une qualité et une variété des repas à l’heure du déjeuner, grâce à des produits naturels.

Quelques chiffres
Parmi les 70 collèges du Var, 65 collèges réalisent leurs repas eux-mêmes.
Le prix d’un repas s’élève à 6,98 euros, seulement 3 euros sont à la charge des parents et 3,98 euros pris en charge par le Département.
32 000 élèves varois déjeunent chaque jour dans les collèges.

Plus d’explications sur la Charte Qualité en cliquant ici
Rendez vous sur le site du collège Paul-Emile Victor en cliquant ici

La qualité au menu des restaurants scolaires varois

charte qualité dans les collèges

 

La qualité est le défi que se lancent tous les collèges varois pour la restauration scolaire en partenariat avec le Conseil départemental.
Une charte qualité, mise au point par le Conseil départemental, l’Education Nationale et le Rectorat de Nice, vient d’être signée par 11 établissements scolaires du département, dans l’enceinte du collège Alphonse Karr de Saint-Raphaël.
L’objectif de cette charte est d’offrir à l’ensemble des collégiens du Var, une restauration scolaire de qualité.

3 axes « qualité »
La charte qualité s’articule autour de 3 axes fondamentaux :
– l’éducation au goût (équilibre nutritionnel, circuits courts, actions et formations des personnels de cuisine)
– des équipements modernes, performants et économes (acquisition d’appareils de cuisine modernes)
– la sécurité alimentaire (formation des agents de cuisine et contrôle bactériologique des plats)

Cette charte vise à privilégier les produits de qualité, les circuits courts et les menus équilibrés. Elle favorise l’apprentissage d’un nouveau rapport à la nourriture et à la cuisine. De plus, la région varoise est dotée de filières agricoles d’excellence et d’une grande variété de produits.

D’ici la fin de l’année scolaire, la charte devrait être adoptée par 65 collèges sur les 70  que comptent le département du Var.

11 collèges adhérents à la charte
Actuellement les 11 collèges ayant signé à la charte qualité sont :
– les collèges Alphonse Karr et l’Estérel à Saint-Raphaël
– les collèges les Chênes et André Léotard à Fréjus
– le collège André Cabasse à Roquebrune-sur-Argens
– le collège Gabrielle Colette à Puget-sur-Argens
– le collège Marie Mauron à Fayence
– le collège léonard de Vinci à Montauroux
– le collège Gérard Philipe à Cogolin
– le collège le Moulin blanc à Saint-Tropez
– le collège Victor Hugo à Gassin

Rendez-vous sur le site du collège Alphonse Karr : www.collegekarr.fr

Une charte pour la qualité de la restauration au collège du Castellet

charte qualité restauration

 

La signature de la charte qualité pour la restauration scolaire a fait l’objet d’une cérémonie, le 19 mai dernier, au collège le Vigneret du Castellet.
Un projet ambitieux
Le Conseil départemental du Var et les représentants de l’Education Nationale et du Rectorat de Nice se sont réunis autour de ce projet ambitieux qui vise à privilégier les « circuits courts » et à proposer une restauration de qualité aux collégiens varois.
Le Président du Conseil départemental, Mr Giraud, souhaite vivement que les services de restauration scolaire puissent servir aux collégiens des repas de qualité réalisés avec des produits de saison et leur proposer des menus équilibrés.

Des collèges invités
Les collèges Font de Fillol et Reynier à Six-Fours, les collège Henri Wallon, Paul Eluard et Marie Curie à la Seyne-sur-mer, les Eucalyptus à Ollioules, le collège Raimu à Bandol et le collège Jean Giono au Beausset.

3 axes majeurs
3 axes principaux ont été identifiés dans cette charte :
– la sécurité alimentaire
L’obligation de sécurité et de transparence des aliments est essentielle au droit alimentaire. Une mise à niveau des compétences et des techniques des équipes de cuisine permettra d’améliorer leurs conditions de travail. Les conditions d’hygiène seront surveillées et des analyses bactériologiques seront mises en place.
– les équipements
Du matériel et des équipements de qualité facilitent une qualité gustative et nutritionnelle des aliments. Pour cela, la charte prévoit d’investir dans des équipements performants et d’acquérir des appareils culinaires modernes.
– l’équilibre nutritionnel, les circuits courts et l’éducation au goût
Des formations seront proposées aux équipes de cuisine au sein même des collèges. Les agents seront guidés par des techniciens restauration dans la conception de repas « maison » équilibrés.
Les filières agricoles varoises seront également sollicitées et les produits bio du terroir privilégiés.

Grâce à cette charte, les collégiens varois auront accès à une restauration de qualité.

Plus d’infos sur la charte qualité en cliquant ici