Articles

Concours C.Génial 2017: finale académique le 23 mars

Concours C.Génial 10ème édition

On connaît enfin la date de la finale académique du concours C.Génial 2017 pour les collèges.
En effet, le concours scientifique C.Génial 2017 pour le Rectorat de Nice jouera sa finale le 23 mars prochain au théâtre Valrose de l’Université Nice Sophia Antipolis.
7 collèges du Var et des Alpes-Maritimes participent à cet événement, soit 150 élèves environ.
C’est le 10ème anniversaire de ce concours scientifique qui réunit chaque année de nombreux collégiens.

Principe de ce concours

Le concours C.Génial est un concours à caractère scientifique qui permet, chaque année, aux candidats (collégiens, lycéens ou amateurs de sciences) de proposer un projet didactique et innovant présentant les démarches d’investigation dans les domaines comme la Physique, la SVT, les Maths, l’Ecologie, le Développement Durable ou la Technologie.
Chaque académie organise sa finale afin de sélectionner le projet qui participera à la finale nationale.
C’est l’occasion pour ce concours d’envergure nationale de promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques dans les collèges.

Programme de la finale

9h : accueil du jury et des collèges
9h30 : ouverture officielle du concours C.Gnial et présentation du jury
10h-13h20 : présentation de chaque collège participant
13h30 :  déjeuner au CROUS de Montebello
14h30 : compilation de tous les résultats et délibération finale
Les participants auront la possibilité de visiter le site
15h30 :  annonce des résultats et remise des prix aux lauréats
17h : clôture de la cérémonie pour la finale académique

Un événement à ne pas manquer !
Contact de l’académie de Nice : Isabelle Chéné (enseignant référent concours C.Génial) : isabelle.chéné@ac-nice.fr

En savoir plus

,

Mesures de l’académie de Nice suite à l’Etat d’urgence après les attentats de Paris

académie

vigipirate

Après les attentats de Paris, l’état d’urgence a été décrété sur tout le territoire français par un décret adopté le 14 novembre dernier, suite au rapport du Premier ministre, du ministre de l’Intérieur et de la Garde des Sceaux, du ministre de la Justice.
Ces mesures ont été prises afin de permettre d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de sécurité et de protection.

Des dispositions de protection et de sécurité ont été mises en place par l’académie de Nice pour les écoles, les collèges et les lycées.

Ces mesures concernent :
– les consignes de sécurité et le plan Vigipirate
– les sorties scolaires régulières
– les sorties scolaires occasionnelles
– les voyages scolaires
– les manifestations publiques
– le maintien des examens et des concours
Le recteur de l’académie appréciera avec les préfets l’opportunité d’annuler certains événements, rassemblements, manifestations en fonction de leur envergure et du contexte local.

Retrouvez toutes ces informations sur le site de l’académie de Nice : www.ac-nice.fr

,

Retrouvez tous les résultats du Brevet 2015

Résultats du Brevet 2015

 

Résultats du Brevet 2015 (DNB)

par ordre alphabétique des candidats – Série générale – Académie de Nice

par ordre alphabétique des candidats – Série professionnelle – Académie de Nice

 ______________________________________

 

Résultats du Brevet 2015 (DNB)

par liste, note, établissement

  ______________________________________

Résultats du Brevet 2015 (DNB)

Toutes académies, série générale et professionnelle

 

Les collégiens varois au cœur du projet Seatcher

Projet Seatcher

L’Académie de Nice est parmi les premières académies de France à encourager l’enseignement du numérique. Parmi les divers projets éducatifs et pédagogiques, le projet Seatcher propose un portail Télésciences, un jeu sérieux (ou serious game) et l’application Coastline aux quelques 5 000 élèves du Var qui recevront un apprentissage riche en sciences expérimentales et en technologie. Pour ce projet,  l’Académie de Nice s’associe à Ifremer et à la société Prolexia.

Le projet Seatcher, c’est quoi ?
Il vise à sensibiliser les élèves aux métiers propres à la recherche scientifique et à l’environnement : chercheur scientifique, technicien, ingénieur, pilote d’engin…
Seatcher met à leur disposition des outils ou des ressources numériques innovants pour une pratique pédagogique quotidienne des professeurs et de leurs élèves.
Ce projet se définit en trois volets :

Télésciences, un portail pour suivre les missions scientifiques en mer
L’objectif du démonstrateur Télésciences est de permettre aux élèves de suivre les missions d’Ifremer. Les élèves ont accès à des images de grande qualité généralement réservées aux scientifiques. Ils suivent en direct sur internet les campagnes scientifiques grâce à Victor 6000, le robot sous-marin grand fond téléopéré.
Ils peuvent géolocaliser le sous-marin, voir des photos ou des vidéos, accéder aux données enregistrées (température, pression, altitude, immersion).
Les élèves et leur professeur peuvent ainsi mettre en pratique des notions abordées en cours de physiques ou de SVT.

Un simulateur 3D dans le monde sous-marin
Le jeu sérieux est un simulateur 3D ludique et interactif qui permet aux élèves de découvrir l’environnement marin et subaquatique de manière virtuelle.
Il est composé de plusieurs jeux en lien avec les sciences physiques, les mathématiques, la technologie, l’Histoire et la SVT.
Différentes thématiques peuvent les intéresser comme le développement durable, les courants marins, la météorologie, la géologie, la faune, la flore…
Seatcher permet d’aborder les sciences techniques des navires, les sous-marins et les robots, la mécanique, l’énergie. Le but étant de sensibiliser les élèves aux problèmes énergétiques et à la préservation du monde marin.

Application Coastline et la réalité augmentée
Cette application sera l’occasion pour les élèves de découvrir les zones côtières protégées lors de sorties à thèmes.
Muni d’une tablette ou d’un appareil photo, chaque élève pourra observer un paysage côtier en « réalité augmentée », c’est-à-dire en ayant accès à des informations en incrustation sur les objets géolocalisés grâce à une base de données (la rade de Toulon avec les fortifications de Vauban, le port de Toulon ou le chantier naval de la Seyne).

Depuis décembre 2014, le projet Seatcher a été présenté  dans divers établissements scolaires du département. Le démonstrateur Télésciences a été expérimenté par une centaine d’élèves des lycées Rouvière de Toulon et Jean Aicard de Hyères mais aussi par des élèves des collèges Peiresc de Toulon, Henri Bosco de la Valette du Var et Henri Wallon de la Seyne-sur-mer.

Toutes les infos sur le projet Seatcher : www.ac-nice.fr

Projet Seatcher

,

L’académie de Nice lutte contre le décrochage scolaire

enfant

 

La lutte contre le décrochage scolaire est un objectif majeur au niveau national et au niveau académique.
L »académie de Nice a intégré ce projet dans son programme, toutes les institutions se mobilisent ainsi que la région PACA et les autres collectivités territoriales.
Pour enrayer le décrochage scolaire, l’académie agit sur 2 points principaux : la prévention et la remédiation.
Il s’agit de réduire les sorties sans diplôme et permettre aux élèves d’accéder à un diplôme ou à un niveau de qualification suffisant.

Comment prévenir le décrochage scolaire ?
L’académie de Nice a mis en place un dispositif spécifique qui a permis de faire reculer le désengagement scolaire : le décrochage scolaire a baissé de 21 % entre mars 2013 et mars 2014 d’après les sources du SIE (Système Interministériel d’Informations).

Parmi ces mesures de prévention :

– Contrôler l’absentéisme et soutenir les parents et les élèves
– Créer des groupes de prévention au sein des établissements scolaires : désignation d’un référent « décrochage scolaire » dans chaque établissement scolaire, par exemple
– 100 actions innovantes en établissements scolaires : prise en charge des élèves « décrocheurs » par le pôle relais intégré au collège Pierre Puget à Toulon, les parcours individualisés en 3ème au collège les Eucalyptus à Ollioules, actions ciblées sur la motivation et l’implication au collège La Marquisanne à Toulon,…
– Accompagner et former les enseignants pour donner ou redonner aux élèves l’envie d’apprendre, adapter les apprentissages,..
– Collaborer avec la recherche et le dispositif québécois  » trait d’union » : programme axé sur l’engagement et la persévérance (collège Maurice Genevoix à Toulon), sur la participation des parents,..
– Moderniser l’offre de formation : reconnaissance des acquis de l’expérience, valorisation de la voie professionnelle,..

Comment « raccrocher » ceux qui ont décroché ?

L’académie de Nice proposent aux jeunes des solutions de retour en formation dans des établissements de l’éducation nationale ou dans des structures dédiées.

Parmi ces solutions :

– Actions de remédiation de la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) pour les jeunes dès 16 ans  : parcours individualisés et projets pédagogiques adaptés avec les missions locales, les Centres de Formation pour Adultes,..
– Structures innovantes de raccrochage : mise en place de modules individualisés de re-préparation d’examens pour les jeunes désireux d’obtenir un baccalauréat après une période de décrochage.

Une convention de partenariat sera prochainement signée entre le conseil régional, la préfecture de région, l’académie de Nice et l’académie d’Aix-Marseille.
Cette coopération sera une chance supplémentaire de mobiliser les ressources et pallier au décrochage scolaire.
Les dispositifs de prévention du décrochage sont intégrés dans le « pacte pour les jeunes en Provence-Alpes-Côte d’Azur » dans la perspective de réduire de moitié le nombre de décrocheurs en PACA d’ici 2016.

Retrouvez toutes les infos sur le site officiel de l’académie de Nice : www.ac-nice.fr

,

Concours « C.Génial Collège » : c’est reparti pour 2015 !

concours C Génial
Le concours « C.Génial Collège » est reconduit dans l’académie de Nice pour l’année scolaire 2014-2015.
Le but de ce concours est de promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques et de faire naître des vocations scientifiques.

En quoi consiste le concours C.Génial ?
Les collégiens devront présenter, à leur académie, un projet innovant qui relève des domaines scientifiques et techniques (mathématiques, SPC, SVT, technologie).

Comment sont financés les projets ?
Pour les projets retenus par l’académie, une subvention sera allouée pour acheter le matériel expérimental.

Comment s’organise le concours ?
Les projets de chaque académie seront étudiés par un comité de sélection composé d’enseignants, de scientifiques, d’ingénieurs.
Une finale académique est programmée après la réunion de tous les projets sélectionnés.
Le projet lauréat du 1er prix participera ensuite à la finale nationale.

Quels sont les critères de sélection ?
la pluridisciplinarité, la prise en compte du climat sociétal, une problématique claire et précise, la qualité de la démarche d’investigation (hypothèses, mise en oeuvre,..), la qualité du travail réalisé (présentation et structure de l’exposé), l’implication des élèves et la compréhension du sujet, la dimension partenariale avec les entreprises.

Comment s’inscrire à ce concours ?
l’inscription se fait en ligne depuis le 15 septembre et jusqu’au 14 novembre à 17h.
La réalisation des projets par les équipes s’effectue du mois de novembre 2014 au mois de mars 2015.

La finale académique aura lieu en mars-avril 2015. 
La finale nationale avec chaque 1er prix académique se déroulera en mai 2015.

Pour des infos plus détaillées, rendez vous sur le site : www.sciencesalecole.org
Vous pouvez également poser vos questions à Isabelle Chêné, professeur référent du concours « C.Génial-Collège » à l’adresse suivante : isabelle.chene@ac-nice.fr

Vous êtes collégien et vous voulez confronter votre projet scientifique aux autres candidats ?

Inscrivez-vous au « concours C.Génial 2015 » et vous serez peut-être sélectionné pour la Grande Finale à Paris !