Articles

,

L’orientation après la 3ème

Orientation

La classe de 3ème est une année importante, c’est l’année de l’orientation. Au mois de juin, les choix seront  formulés pour chaque collégien soit vers la voie professionnelle, la voie générale ou la voie technologique.

Ce choix d’orientation est capital car il détermine déjà un engagement pour l’année à venir en classe seconde mais aussi, pour certains, les années suivantes en 1ère et en terminale.

Entrer au lycée général et technologique

Cette orientation vous permet de préparer en 3 ans un bac général ou technologique qui vous ouvrira les portes vers l’enseignement supérieur.

en 2nde générale et technologique : c’est le temps de la réflexion pour choisir sa filière en 1ère.
Des matières communes seront enseignées pendant l’année de 2nde ainsi que 2 enseignements d’exploration au choix (1h30 par semaine) pour faire découvrir aux élèves de nouvelles disciplines ou activités, pour les informer des différents cursus possibles en 1ère et terminale, pour connaître et identifier les activités professionnelles selon leur choix.

en 1ère : les élèves précisent un peu plus leur choix sans que celui-ci soit figé définitivement.
En 1ère générale, 60 % des matières sont communes aux séries S (scientifique), ES (économique et social) et L (littéraire et langues). 40 % de l’emploi du temps est consacré à une spécialisation plus poussée du bac.
En 1ère technologique, les formations technologiques sont intégrées dès la 1ère par grands domaines (sciences de la gestion, sciences et technologies industrielles et du développement durable, sciences de laboratoire, santé et social, création design et arts appliqués), en plus des savoirs fondamentaux (français, langues, histoire-géographie).

en terminale : les élèves préparent leurs études supérieures.
En terminale générale, les élèves suivent des enseignements spécifiques à leur série tandis que les enseignements communs sont diminués. Des enseignements optionnels « enseignements de spécialité » peuvent être ajoutés pour optimiser leur spécialisation (spé SVT, spé Sport,…).
En terminale technologique, les élèves poursuivent leur spécialisation dans les enseignements technologiques de la série qu’ils ont choisie en 1ère (stg, sti2d, std2a,..).

Renseignements auprès de l’académie de Nice 

Entrer au lycée professionnel ou en CFA (Centre de Formation d’Apprentis)

La voie professionnelle permet de préparer un diplôme (bac professionnel, un CAP…) et d’apprendre un métier en même temps. Il est possible, ensuite, de poursuivre une formation vers un niveau supérieur.

découvrir le travail en équipe : les élèves sont travaillent en petits groupes ou en équipe (atelier) à travers des projets collectifs (sportifs, artistiques, professionnels,..).

 des enseignements généraux comme au collège : Elèves ou apprentis reçoivent des enseignements généraux (français, maths, histoire-géographie, langues) adaptés au monde professionnel et au futur métier choisi.

des enseignements professionnels en entreprise ou en atelier : une partie de l’emploi du temps se déroulera en atelier, en laboratoire ou en salle informatique afin d’acquérir les gestes professionnels et maîtriser les outils ou matériels spécifiques. Une autre partie aura lieu en entreprise.

cap sur l’apprentissage : du CAP au diplôme d’ingénieur, tous les diplômes peuvent se préparer en apprentissage.
La formation est alternée avec une semaine en CFA et 2 semaines en entreprise.
Cette formation est destinée aux jeunes de 16 à 25 ans. Ils doivent trouver eux-mêmes un employeur qui voudra bien les accueillir.
Un contrat de travail rémunéré à durée déterminée est signé par l’employeur, le CFA et l’apprenti.
De nombreux apprentis diplômés s’orientent ensuite vers un bac pro ou un BTS.

Renseignements auprès :
des chambres de métiers et de l’artisanat
des chambres de commerce et d’industrie
des chambres d’agriculture

D’autres infos sur l’orientation en cliquant sur le site de l’ONISEP

Bio-sphère et le Développement Durable

Créée en 2004, Bio-sphère est un organisme spécialisé dans l’éducation, la formation et la sensibilisation à l’environnement et au Développement Durable.  

Bio-sphère aborde les six grands thèmes du Développement Durable d’une manière innovante et ludique :

– accès à l’eau potable
– maintien de la biodiversité
– épuisement des ressources
– gestion des déchets
– transition énergétique
– changement climatique

Grâce à une équipe dynamique, des apprentissages et de nombreuses ressources sont proposés à destination des écoliers, des collégiens, des lycéens, du grand public et même des entreprises.

En effet, l’équipe de Bio-sphère intervient dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves au Développement Durable en organisant des conférences interactives illustrées par des films aux images spectaculaires et des quiz sur les 6 grands thèmes tels que l’eau, la biodiversité, l’alimentation, les déchets, l’énergie et le climat.

L’éducation à l’environnement est dispensée aux élèves sous un angle original à partir d’une conférence avec des images en 16.9 et full HD projetées sur grand écran.

Un animateur dirige la conférence et implique les candidats en leur posant des questions directement,  les réponses sont données de manière interactive puisque les élèves participent au moyen d’un boîtier.

Chaque session accueille une à deux classes maximum.
Des fiches pratiques sont distribuées aux élèves à la fin de chaque séance.
Les séances sont programmées sur 1h30, une demi-journée ou une journée complète.

Cette démarche a reçu l’agrément du ministère de l’Education Nationale.

Retrouvez tous les renseignements en vous rendant sur le site : www.bio-sphere.fr

,

Formation en alternance, comment ça marche ?

Forum des métiers et de la formation

La formation en alternance est un moyen de s’insérer progressivement dans la vie professionnelle, elle permet de conjuguer études et découverte du monde du travail.

C’est aussi un moyen de financer ses études, de découvrir les métiers sur le terrain, de s’évader des salles de classe, d’acquérir de l’expérience nécessaire pour trouver un emploi…
Les motivations sont nombreuses d’autant que l’on compte plus de 1 400 titres et diplômes à finalité professionnelle.

Quels sont les différents contrats proposés aux jeunes en alternance ?

Contrat de professionnalisation
C’est un contrat de travail qui propose une formation en alternance aux jeunes de 16 ans et moins de 26 ans, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.
Il permet d’acquérir une véritable expérience professionnelle tout en poursuivant des études

Contrat d’apprentissage
Ce contrat de travail est proposé aux jeunes de 16 ans (15 ans dans certains cas) et moins de 26 ans qui se forment en alternance. Ce moyen d’insertion professionnelle a fait ses preuves et aide les jeunes à découvrir le monde du travail en préparant un diplôme reconnu  par l’état

 Quelles sont les différentes formations en alternance ?

CAP en alternance
De nombreux CAP ou CAPA peuvent être préparés en alternance en fonction des métiers et des secteurs professionnels. La formation tiendra compte du niveau initial de connaissances et compétences de l’apprenti et ne sera pas inférieure à 400 heures par an

Bac pro ou Bac technologique en alternance
Les modalités varient selon les établissements. Certains proposent la 1ère année sous le statut scolaire à plein temps et les deux autres années en apprentissage, d’autres proposent les trois années en apprentissage

Diplôme de l’enseignement supérieur en alternance
Les secteurs qui offrent le plus d’opportunités sont le commerce, la vente, la comptabilité, la gestion et la production dans l’industrie.
> Pour le BTS, plus de 50 % des apprentis ont préparé un Bac + 2, plus de 60 000 en BTS.
> Pour les écoles d’ingénieur, elles sont désormais accessibles aux apprentis : 15 856 apprentis ont préparé un diplôme d’ingénieur en 2012-2013. Les filières concernées sont la mécanique, les technologies industrielles, l’électricité et l’électronique.
> Pour la licence pro et master pro, la formation est proposée à l’université dans les domaines de la culture, du social, de l’animation, de l’informatique…

 Quels sont les droits et les devoirs de l’apprenti ?

Le fait d’avoir signé un contrat de travail confère un statut, des droits et des devoirs ainsi qu’une rémunération.

un statut de salarié
Les jeunes de 16 à 25 ans deviennent des salariés en formation. Ils doivent respecter les règles de l’entreprise avec laquelle ils ont signé un contrat de travail (règlement intérieur, durée hebdomadaire du travail).
Ils ont aussi les mêmes droits que les autres salariés (5 semaines de congés payés, protection maladie, maternité, accidents de travail,..).
L’employeur a le devoir de leur apprendre leur métier.

une rémunération
Le salaire sera calculé en pourcentage du minimum légal mensuel.
La rémunération va de 25 à 78 % du SMIC en fonction de l’âge, de la durée du contrat et du diplôme préparé.

une formation gratuite
Son coût est pris en charge par l’Etat, la Région et l’employeur.

La formule de l’alternance tend à se développer dans de nombreux secteurs d’activité et permet aux jeunes d’y accéder à tous les niveaux de formation, après la 3ème et ce jusqu’au bac + 5.
Ils ont également la possibilité d’effectuer plusieurs contrats d’apprentissage.

Retrouvez toutes les infos sur le site de l’ONISEP : www.onisep.fr