Articles

Festival International du Film des Droits de l’Homme dans le Var jusqu’au 13 février

festival du film

Plusieurs Festivals Internationaux du Film des Droits de l’Homme sont organisés dans les départements français.
Pour sa 2ème édition, le Festival International du Film des Droits de l’Homme Var 2016 est présidé par un acteur prestigieux et engagé, Michaël Lonsdale.
Ce festival a débuté le 1er février et se terminera le 13 février.

Les objectifs de ce festival
Il a pour objectif de sensibiliser et d’interpeller un large public sur les atteintes à la dignité humaine dans le monde.
L’année 2015 a été marquée par des événements tragiques (attentats dans l’hexagone, arrivée de migrants en quête d’un refuge pour vivre libre et en paix. Ce festival permet de découvrir ou d’approfondir des réalités parfois douloureuses et privilégie l’écoute, la réflexion et l’échange sur ces sujets dramatiques.
Parmi les partenaires qui participent et rendent possible cet événement : le Secours Catholique, Alliance Ciné, Amnesty International, la Ligue des droits de l’homme,…

5 films à l’affiche
Plusieurs films seront proposés dans les salles varoises et feront l’objet de débats, de rencontres, de débats, de projections scolaires
– « Toto et ses soeurs », projeté le 1er février au cinéma Olbia à Hyères
– « millions can walk », projeté le 4 février au cinéma CGR de Draguignan
– « the well, water voices from Ethiopia », projeté le 8 février au Six N étoiles à Six-Fours
– « days of hope », projeté le 11 février au Six N étoiles de Six-Fours
–  » no land’s song », projeté le 13 février au théâtre Liberté à Toulon
Plusieurs thématiques
Dans la programmation varoise, les réalisateurs ont choisis de traiter les thématiques suivantes :
– ostracisme et discrimination envers certaines populations
– violation des droits des femmes
– exclusion de la scolarisation
– crises migratoires
– problèmes d’accès à l’eau

Ne manquez pas de venir assister nombreux à ce festival !
Retrouvez plus d’infos sur le site : www.festival-droitsdelhomme.org
Toute l’actualité sur le festival dans le Var : www.festival-droitsdelhomme

Le collège Maurice Ravel lutte encore et toujours contre le gaspillage alimentaire

anti-gaspi

 Même si 2014 était l’année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Conseil général du Var continue à sensibiliser les collégiens varois en 2015.

Le gaspillage alimentaire représente, en France, 430 euros par foyer, chaque année.
En restauration collective, le gaspillage est beaucoup plus important puisque 30 à 40 % de la nourriture est jeté.
Aussi, d’ici 2016, la quasi-totalité des collèges varois qui composent 200 repas par jour devra faire le tri des bio déchets.
Les élèves des classes de 5ème du collège Maurice Ravel à Toulon ont participé à une matinée de sensibilisation et d’information sur la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Pour cela, le collège s’est penché sur une question cruciale : « comment éviter de gaspiller la nourriture ? »
Les collégiens des classes de 5ème ont mis au point une liste de gestes antigaspi et les idées ont fusé :
– ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre
– proposer les aliments non consommés à nos camarades
– ne pas remplir son assiette totalement
– ne pas privilégier les plus beaux fruits

Côté collège..

La principale du collège souligne le fait que les élèves sont régulièrement sensibilisés à la citoyenneté grâce à de nombreuses actions dynamiques guidées par toute la communauté éducative (principal adjoint, gestionnaire, personnel non enseignant et professeurs). L’action la plus récente est le tri de papier sur l’ensemble du collège.
Un projet d’établissement sur 3 ans sera applicable dès la rentrée 2015.

Côté cuisine…

Pour sa part, le chef de cuisine du collège, Didier Bonnabel, use de tous les stratagèmes pour éviter le gaspillage alimentaire. Il emploie des techniques de cuisine spécifiques pour découper la viande et le nombre de demi-pensionnaires est calculé très précisément pour ne pas cuisiner en trop grande quantité.
Le tri est effectué ainsi que le compostage des déchets.
Ainsi une première pesée des déchets effectuée en décembre, au restaurant scolaire, a permis une véritable prise de conscience des collégiens.
Une prochaine pesée du même menu est programmée avant les vacances de Pâques : quel sera le résultat ?

Retrouvez toutes les infos sur les gestes antigaspi : www.alimentation.gouv.fr

Fiche du collège Maurice Ravel

1ères rencontres cinématographiques de Lorgues

rencontres cinématographiques

Les 1ères « rencontres cinématographiques de Lorgues  » ont rassemblé les habitants de la commune et les étudiants de la cité scolaire Thomas Edison, dans une ambiance de festival du cinéma.

Pourquoi des rencontres cinématographiques à Lorgues ?
Si l’art du cinéma est l’art de l’image, il est aussi un excellent vecteur d’ échanges entre les personnes de toutes les générations.
Lorgues possède un important patrimoine culturel ainsi qu’une imposante cité scolaire où évoluent 1 800 élèves (collégiens et lycéens) de la sixième au BTS.
L’idée première était d’organiser une rencontre entre les citoyens de la ville et les jeunes citoyens en devenir.
Ainsi, l’association Ciné-Bleu, la cité scolaire Thomas Edison, les Ciné-débats citoyens et la mairie de Lorgues ont imaginé et mis en oeuvre cet ambitieux projet.

Un thème principal, l’identité
Le thème ‘Identité » a été choisi par les enseignants, thème qu’ils travaillent au quotidien avec leurs élèves.
Cela permettait de réfléchir sur d’autres sujets comme la recherche de soi, la place de la famille, de la culture, de la religion, tout ce qui interroge l’individu qui se construit.
Les « rencontres cinématographiques » ont traité le sujet de la citoyenneté en incitant les élèves à aller à la rencontre d’un public adulte avec lequel ils ont pu échanger sur la tolérance, la vie ensemble avec des différences.

Une affiche de cinéma et une bande-annonce réalisées par les élèves
Ce projet original a montré un véritable intérêt des élèves à travers un concours de création d’affiches et de bandes-annonces.
Au total, 15 affiches  et 4 bandes-annonces ont été réalisées. Celles-ci ont fait l’objet d’une exposition dans le hall de la Médiathèque, dans les classes de la cité scolaire Thomas Edison ainsi qu’à l’Office Municipal du Tourisme.

Des projections de film pour le public adulte ont également été organisées, le soir, à 18h et 20h30, du 16 au 23 mars.
Chaque séance était commentée par les élèves ayant travaillé sur un film, suivi d’un débat entre les élèves et le public.

D’autres actions ont agrémenté ces rencontres cinématographiques :
– une conférence sur le cinéma
– deux expositions : « 100 ans de cinéma, 1 siècle de lumière » et « évolution de l’affiche cinématographique depuis les années 60 ».

Les « rencontres cinématographiques » représentent, désormais, un événement majeur de la saison culturelle de Lorgues.

Retrouvez le site de la cité scolaire Thomas Edison : www.clg-thomasedison.fr

 

Apprendre à devenir citoyen

éveil à la citoyenneté

 

L’association Eveil, agréée par le Ministère de l’Education Nationale, sensibilise les jeunes à leur rôle de citoyen et les responsabilise sur des sujets de société tels que l’Europe, la santé, l’orientation professionnelle, l’environnement. Elle intervient dans les écoles, les collèges, les lycées et propose aussi aux enseignants des modules de formation sur la citoyenneté.
Ce site est destiné aux collégiens des classes de 4ème et 3ème.

Rappelons que la citoyenneté c’est avant tout la « civilité », l’idée qu’il faut respecter un ensemble de règles communes qui assurent le respect des personnes, de leur bien-être et de leur environnement.
L’association Eveil propose une démarche adaptée à des publics scolaires.

On ne naît pas citoyen, on le devient : c’est le rôle des parents puis de l’Etat par son action d’éducation nationale auprès des jeunes, de former les citoyens de demain.

Retrouvez toutes les infos sur le site : www.eveil.asso.fr