Articles

,

« Plaisir à la cantine » au collège Guy de Maupassant

logo

 

Le 7 janvier dernier, un nouveau module du projet « plaisir à la cantine » a été mis en place, à travers une journée de formation*, auprès des personnels de la restauration scolaire, au collège Guy de Maupassant à Garéoult.
Ce nouveau module avait pour thème : « sensorialité et cuisine ».

*Le Conseil départemental en partenariat avec la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) organisent des formations des personnels autour du plaisir de la cantine.

« Plaisir à la cantine » en 2 mots
Cette année encore, les chefs de cuisine et leur équipe, les gestionnaires d’une quinzaine de collèges varois travaillent avec des comédiens et des psychologues sur les sens, la curiosité et la complicité afin de réenchanter la restauration scolaire.
C’est une formation participative, unique dans la région. Tous les participants se sont associés dans la rédaction d’une charte du bien manger, inscrite dans le Programme National pour l’Alimentation (PNA).
Les objectifs de cette charte permettent de découvrir les bonnes habitudes alimentaires dans le cadre scolaire, de rendre le restaurant scolaire plus attractif, de respecter la qualité des repas,… en bref de « rajeunir la cantine ».
C’est un véritable enjeu éducatif qui consiste à initier les adolescents au goût et à leur apprendre le plaisir de manger. Le but ultime de cette opération serait de restaurer la complicité entre l’aliment, celui qui le produit, celui qui le cuisine et celui qui le mange.

plaisir à la cantine
Le module « sensorialité et cuisine »:  une formation sur 1 journée.
Cette formation a permis aux participants d’échanger et de dialoguer sur les repas. Cette communication a favorisé la prise d’initiative et l’envie de goûter et de manger.
A travers des expériences sensorielles dirigées par une animatrice, les participants ont compris l’intérêt de cette démarche à la fois personnelle et professionnelle.
La formation s’est déroulée en 2 temps :
La théorie
– les 5 sens et l’espace
– les 5 sens, soi et les autres
– construction du goût
– mémoire olfactive

La pratique 
– exercices corporels, sensoriels et vocaux
– dégustations
– jeux de rôle
– performance sensorielle

module cuisine

 

Retrouvez le site du collège Guy de Maupassant : www.clgmaupassant.fr
Plus d’infos sur le projet « plaisir à la cantine »: www.plaisiralacantine.fr

,

Le collège Guy de Maupassant fait une simulation de la COP21

cop21

 

Les élèves du collège Guy de Maupassant ont participé à une simulation de la COP21, sous la forme d’un jeu de rôle : Barack Obama et Ségolène Royal (photo ci-dessous) se sont invités au collège pour défendre la planète !

intervention barack Obama
En effet, le 9 décembre restera une date de référence pour le collège, car, c’est à cette date que les pays partenaires de la COP21 ont décidé de délocaliser le lieu de la conférence internationale pour poursuivre les négociations en faveur de la planète… au collège de Garéoult !

Rien n’aura été laissé au hasard.

8h00 : Accueil des différentes délégations
Accueillis par la Présidente de la Conférence (Mme la Principale), les observateurs (élèves de 3ème), les invités (les parents d’élèves, les représentants des partenaires du collège) ont pris place en séance plénière pour assister à l’arrivée des différentes délégations (Chine, Japon,Canada, Etats-Unis, Inde, Bangladesh, Europe,.). Pour l’occasion, le restaurant scolaire du collège a été aménagé grâce au personnel technique, aux professeurs et aux élèves.
8h30 : Propositions des pays partenaires en faveur du climat
Les Etats-Unis (la classe de 3ème A), l’Europe (la classe de 3ème F), la Chine (la classe de 3ème B), l’Inde (la classe de 3ème D), les autres pays développés (la classe de 3ème E) et les pays en développement (la classe de 3ème C) se sont installés autour de la table des négociations (photo ci-dessous).

table des négociations
Au son de leur hymne national, les délégations composées des chefs d’état, des ministres et des négociateurs, se sont succédées sur l’estrade à l’appel de leur nom et de leur titre par le maître de cérémonie, particulièrement respectueux du protocole et du temps imparti.

Population, climat, énergies, industries, forêts, c’est sans compromission ni langue de bois que chacun s’est exprimé.
La Chine a annoncé un rapprochement avec les Etats-Unis (photo ci-dessous).

Chine
L’Inde a refusé tout sentiment de sacrifice ou culpabilité pour des problèmes climatiques qu’elle considère générés par les pays développés (photo ci-dessous).

Inde
Le Bangladesh, représentant des pays en développement, a précisé qu’il s’agissait pour lui d’une question de « vie ou de mort » et qu’il convenait maintenant, à l’adresse des pays développés, « d’agir et de réagir ».
Le Canada et le Japon pour les autres pays développés se sont attachés quant à eux à partager les bonnes pratiques (photos ci-dessous).

Canada
japon

 

10h00 : les engagements de chaque délégation
Soutiens financiers, promesses de reforestation, stabilisation et diminution des gaz à effet de serre, les représentants de chaque délégation se sont engagés sur des chiffres.
Malheureusement, à ce stade des négociations, les efforts prêts à être consentis sont demeurés insuffisants pour sauver la planète et le Bangladesh est toujours susceptible de disparaître.
Les délégations se sont réparties dans des salles de négociations, entourées par les observateurs, sous l’oeil attentif de la presse (le club Journal du collège assisté par le Club Photo de Garéoult). Les participants n’en sont sortis qu’après être arrivés à un accord satisfaisant pour tous.

Une pause déjeuner et une conférence du Muséum d’Histoire Naturelle plus tard, sous le contrôle de la présidente du GIEC, les participants à la COP21 du collège Guy de Maupassant ont pu s’enorgueillir d’avoir contribué à sauver la planète !

14h00 : clôture de la conférence
L’ensemble de la communauté éducative s’est réellement impliqué dans cette simulation.
Cet extraordinaire jeu de rôle a nécessité un véritable travail d’équipe où chacun, à son niveau, a contribué à la réussite de cette manifestation, le tout filmé par les caméras de France 3.
Chacun a pu mesurer et prendre conscience des enjeux de la Conférence Internationale.
Cela ne fait aucun doute, le collège Guy de Maupassant était bien en démarche « Agenda 21 » !

Félicitations à tous les participants !

Rendez vous sur le site du collège : www.college-maupassant.fr

,

Le collège Guy de Maupassant sur France 3 à propos de la COP 21

collège maupassant

 

Le collège Guy de Maupassant, à Garéoult, a participé à l’édition locale de france3 Var pour parler de la manifestation de la COP 21.
Détenteur du label Eco-Ecole, le collège Guy de Maupassant agit en faveur de l’environnement et de la biodiversité.
Parmi ses actions, le collège a créé un refuge LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).
Tout au long de l’année, différents thèmes sont traités afin de sensibiliser les élèves sur la protection de l’environnement :
– les déchets
– la biodiversité
– l’énergie
– l’eau
– l’alimentation
– les solidarités

Si vous souhaitez  revoir l’émission cliquez ici
Rendez vous sur le site du collège Guy de Maupassant en cliquant ici

Bravo à tous pour cette belle initiative !

,

Le collège Guy de Maupassant étudie le Mexique et la traditionnelle fête des morts

Mexique

Les élèves de 4ème du collège Guy de Maupassant abordent le Mexique et ses traditions à travers des matières telles que l’espagnol ou les arts plastiques.
Ce projet pédagogique est guidé par les professeurs du collège, Mme Morel, Mme Batin, Mme Uras et Mme Verdecchia.
A partir du 2 novembre, une exposition est proposée au CDI sur la traditionnelle fête des morts, une fête joyeuse très importante au Mexique.
Le 10 novembre, un repas mexicain est organisé à la cantine pour le plus grand plaisir des demi-pensionnaires, clôturant ainsi le projet sur fond de musique mexicaine.

Plusieurs actions originales menées par les élèves
En cours d’espagnol : les élèves étudient ce vaste pays qu’est le Mexique et se penchentt plus particulièrement sur la fête des morts.
Des affiches  et des autels sont réalisés pour présenter ce pays et ses traditions à tous leurs camarades.

En cours d’Arts Plastiques : les élèves de 4ème travaillent en 2D et en 3D pour fabriquer des objets ou personnages propres à cette fête :
– des têtes de morts décorées et maquillées appelées « calaveras »
– une femme squelette avec un chapeau orné de plumes (qui montre que face à la mort tous les hommes sont égaux) appelée « Catrina »
– des drapeaux mexicains
– une banderole « el dia de los muertos »
– un squelette géant
– un autel pour le défunt appelé « altar »
Enfin, les oeuvres de Diego Rivera et Frida Kahlo sont abordées.

Au CDI : un travail de recherche documentaire est organisé ainsi  qu’une exposition des travaux des élèves.
Des films réalisés par les élèves en espagnol sont projetés pour présenter leurs affiches.
Les enfants qui le souhaitent peuvent confectionner des « calaveras »  qui seront exposées au CDI dans le cadre d’un concours.
Chez eux, pendant les vacances de la Toussaint, les élèves ont pu s’essayer à la réalisation de « calaveras de azucar » (petites têtes de morts en sucre) qui ornent les autels au Mexique durant la fête des morts.

calaveras du Mexique

Des objectifs à atteindre
A travers la découverte d’un patrimoine historique et culturel, il s’agit alimenter les pratiques pédagogiques qui, dans un projet commun, transcendent les frontières disciplinaires.
Découverte et exploration des réalités culturelles ciblées conjuguant objectifs culturel et linguistique.
Au sein de l’établissement, exploiter des dispositifs particuliers pour valoriser les productions artistiques.
Aborder l’image grâce à divers supports.
Questionner les différences culturelles.
Apprendre à travailler en équipe, s’intéresser à l’art sous toutes ses formes.
Favoriser l’autonomie et l’initiative pour conduire un projet et le réaliser.
Encourager les échanges à l’oral individuelles ou collectives et créer une réflexion autour des oeuvres.
A travers une approche culturelle, aborder la langue espagnole de manière ludique.
Etudier le vocabulaire de la cuisine pour permettre aux élèves de cuisiner les calaveras pendant les vacances

Bravo au collège pour cette belle initiative !

Collège Guy de Maupassant

,

Le collège Guy de Maupassant court contre la faim

action contre la faim au collège Guy de Maupassant à Garéoult

Le 17 mai 2013
Les 6è et les 5è du collège Guy de Maupassant vont courir pour
Action Contre la Faim

N’hésitez pas à les parrainer dans cette action solidaire

Depuis 16 ans, Action contre la Faim organise la Course contre la Faim dans les établissements scolaires français car il est essentiel d’informer et de sensibiliser les plus jeunes au problème de la faim dans le monde, de leur donner l’occasion et les moyens d’agir contre un fléau qui tue encore 10 000 enfants par jour.
En 2012 plus de 1 000 établissements et près de 260 000 élèves dans toute la France et à l’étranger ont participé à cette action. Plus d’un million de kilomètres ont été courus par ces enfants permettant à Action contre la Faim de collecter plus de 3,2 millions d’euros.
Gageons que 2013 battra ce record !

Items portfolio