Articles

,

Dans mon collège, je mange local !

collège montauroux

 

Le 10 novembre dernier, les élèves du collège Léonard de Vinci à Montauroux ont pu déguster un « repas local » pour le déjeuner, concocté par l’équipe de cuisine du restaurant scolaire.
Le Var au menu des collégiens, c’est l’un des objectifs du Département du Var qui veille à proposer des repas de qualité à tous les demi-pensionnaires.
Le chef de cuisine, Marc Lecouedic, et son équipe ont donc réalisé tous les plats à base de produits agricoles de proximité exclusivement, pour le plus grand plaisirs des enfants qui ont su apprécier des mets typiques de la région.
Chaque plat a été élaboré avec soin pour offrir à chacun des convives un repas exceptionnel.

 

restaurant scolaire de Montauroux

Au menu, le chef a proposé :

En entrée
• une salade verte gourmande
En plat de résistance
• une estouffade de boeuf à la provençale accompagnée de ses pommes de terre et de ses carottes fanes
En dessert
• un fromage de chèvre accompagné de son miel
• une pomme
• un yaourt au lait de vache aux fruits

fromage

D’où provenaient  ces succulents produits ?
– la salade verte de chez Christine Maufras à Fayence
– la viande de boeuf de chez François Rebuffel à Callian
– les pommes de terre de chez Jean-Guy Rebuffel à la Roque Esclapon
– les carottes de chez Emilie Casteu à Fréjus
– les pommes de chez Michel Boyer à Vidauban
– les yaourts au lait de vache aux fruits de chez François Rebuffel à Callian
– le fromage de chèvre de chez Stéphane De Belay à Tanneron
– le miel de chez Lucien Graille à Tanneron

Le repas n’a coûté que 2,66 euros par personne : comme quoi manger bien et local ne coûte pas cher !

Bravo à toute l’équipe pour ce repas savoureux !

toutes les infos sur le site du collège Léonard de Vinci en cliquant ici

,

Formation des éco-délégués au collège Léonard de Vinci

classe

 

Au mois d’octobre, les élèves du collège Léonard de Vinci à Montauroux ont bénéficié d’une formation d’éco-délégué au développement durable.
En effet, une 50aine d’élèves se sont portés volontaires pour suivre cette formation.
Le matin, 36 élèves de 6ème et 5 ème et l’après-midi, 21 élèves de 4ème et 3ème.
Chaque groupe a participé à l’intervention d’un animateur pendant 2 heures.
La formation a débuté par un diaporama interactif et un quizz qui ont permis aux élèves de découvrir l’origine de l’Agenda 21 et du Développement Durable.
Une réflexion a ensuite été menée par équipe à propos du rôle et des missions propres à un éco-délégué dans un collège.
La deuxième partie de la formation était plus ludique mais néanmoins instructive puisque les élèves se sont livrés à une partie de Terrabilis.

tarrabilis


Un éco-délégué, c’est ? 

L’éco-délégué est un élève élu ou volontaire, référent de l’Agenda 21 de son collège.

En quoi consiste sa mission ?
– proposer, mettre en place et participer à des actions de Développement Durable
– transmettre les idées et les remarques de ses camarades au comité de pilotage
– être l’ambassadeur de son collège lors de manifestations extérieures sur le Développement Durable
– participer aux décisions du comité de pilotage

Quel est son rôle ?
– diffuser toutes les informations concernant l’Agenda 21 scolaire dans toutes les classes
– sensibiliser sa classe à l’environnement et au tri des déchets
– inciter ses camarades à proposer de nouvelles idées en faveur du Développement Durable
– faire partager les idées des uns et des autres
– convaincre qu’il ne faut pas détériorer le collège
– évoquer le gaspillage alimentaire

développement durable

 

Retrouvez le site du collège Léonard de Vinci : www.college-montauroux.fr

 

De l’énergie solaire dans les collèges varois

Energie solaire avec des panneaux photovoltaïques au collège Paul Cézanne à Brignoles

En favorisant l’installation d’énergies renouvelables dans le Var, le Conseil général participe pleinement aux objectifs du Grenelle de l’environnement.

Comment ?
En lançant des appels à projets pour que des collèges varois soient équipés de panneaux solaires.

Cette année, c’est GDF Suez qui a remporté l’appel à projets et qui a équipé les collèges Léonard de Vinci et Paul Cézanne de panneaux solaires photovoltaïques* « Made in France », pour passer à l’énergie verte**!

2 680 m2 de panneaux, l’équivalent d’un demi terrain de foot, ont été installés sur leurs toits !

La production électrique solaire de ces deux collèges permet de fournir 544 Mégawatts par an, de quoi répondre largement à la consommation annuelle des 1 477 collégiens qui s’y rendent ou de celle de 55 foyers de 3 personnes***.

Et tout ça c’est bon pour la planète^^

En effet, à l’heure des changements climatiques actuels accélérés par les activités humaines, il est temps de changer nos modes de consommations énergétiques !

Ces panneaux solaires photovoltaïques convertissent la lumière du soleil en électricité. Ils utilisent donc une ressource, propre et gratuite!

L’électricité qu’ils produisent est injectée dans le réseau électrique de France, pour être utilisée dans vos foyers…

Désormais, quand vous allumerez un appareil électrique, vous pourrez vous dire que derrière la prise se cache un peu de soleil des collèges du Var 😉 .

 Article Var-Matin, cliquer sur la photo pour l’agrandir

Collège Paul Cézanne à Brignoles

*Production électrique par le photovoltaïque

** L’énergie verte, est une source d’énergie dont l’exploitation ne produit que des quantités négligeables de polluants par rapport à d’autres sources plus répandues et considérées comme plus polluantes.
Ces sources d’énergie sont par exemple le soleil, le vent, l’eau, la géothermie.
(source www.techno-science.net)

***Consommation annuelle moyenne d’un foyer de 3 personnes : 9900 kw/an/famille (source www.monenergie.net)

Energie solaire avec des panneaux photovoltaïques au collège Paul Cézanne à Brignoles

Items portfolio