Articles

Visite des latinistes du collège des Seize fontaines à Saint-Maximin

Les latinistes du collège des Seize Fontaines

Le 18 mai dernier, quarante-trois élèves latinistes de troisième du collège les Seize Fontaines, de Saint-Zacharie, ont rencontré les latinistes de seconde du lycée Maurice Janetti, à Saint-Maximin.
Cet événement s’est déroulé en présence de Mme Virginie Seilier, professeur de Lettres classiques du lycée. Les collégiens étaient accompagnés par Mme Isabelle Bris, Professeur de Latin et Mr Cyril Cohen, professeur de Mathématiques.
Les collégiens ont été chaleureusement accueillis par le Proviseur adjoint, Mr François Royer.

Une rencontre théâtrale, gastronomique et conviviale

En préparation de leur visite, les collégiens de Saint-Zacharie avaient rédigé une lettre en latin sur des rouleaux de papyrus avec un calame (remplacés par des papiers vieillis au thé ou au café avec des stylos de calligraphie), sur laquelle ils faisaient part de leur inquiétude sur le lycée et l’option Latin, à leurs correspondants lycéens.

De leur côté, les lycéens avaient composé des saynètes, extraites des « Métamorphoses » d’Ovide, dont Narcisse, Philémon et Baucis, saynètes qu’ils ont interprétées devant leurs camarades de troisième du collège des Seize Fontaines.

L’après-midi, le chef de cuisine du lycée, Mr Guiol, a proposé une dégustation de recettes romaines réalisées à titre expérimental pour le plus grand plaisir de tous les convives.
Au menu, chacun a pu apprécier les pâtisseries d’Apicius, le célèbre gastronome romain :
– Dulcia aux amandes (biscuits)
– Patina de poires (flan aux poires)
– Apothermum (entremets dégusté après le bain)

A travers des échanges et des discussions avec les élèves de seconde, les collégiens ont pu découvrir l’option Latin au lycée. Cette rencontre les a encouragés à persévérer dans la découverte de cette langue à l’origine du Français et de bien d’autres langues européennes.
A Saint-Zacharie et à Saint-Maximin, « Latinum semper vivum », le latin est toujours vivant !

Collège les Seize Fontaines

 

 

Visioconférence avec un écrivain au collège les Seize Fontaines

Visioconférence au collège les 16 fontaines

Visioconférence avec Séverine Vidal

Le 4 mai dernier, les élèves de la classe de 3ème 1 du collège les Seize Fontaines, à Saint-Zacharie, ont participé à une visioconférence avec Séverine Vidal, auteure de plusieurs livres jeunesse, tel que le roman « Quelqu’un qu’on aime », paru aux éditions Sarbacane.

Ce roman faisait partie de la sélection d’ouvrages proposée dans le cadre du Prix littéraire du bassin de Brignoles, « un livre dans la peau ».
Depuis plusieurs années, les professeurs-documentalistes proposent aux élèves de troisième et seconde des collèges et lycées des environs de lire 4 ou 5 romans ou bandes dessinées. A la fin, les élèves votent et décernent un prix, le tout coordonné par Karine Mertens (lycée Raynouard à Brignoles) et Virginie Uras (collège Guy de Maupassant à Garéoult)

Des activités autour de ces lectures

Ces lectures s’accompagnent de nombreuses activités selon les établissements. Au collège des Seize Fontaines, Mathilde Bernos, professeur documentaliste et Benoît Hanse, professeur de Français, demandent à des binômes d’élèves de réaliser un article de critique littéraire et une interview filmée, sur deux romans au choix. Les interviews sont visionnées en classe et permettent aux élèves de se faire une opinion pour le vote final.

La rencontre avec un écrivain est un des temps forts du projet, soutenu par le Conseil départemental du Var. Les élèves doivent préparer plusieurs questions sur le roman lu ou sur le métier d’écrivain.
Lors de la visioconférence, l’auteure, Séverine Vidal, a répondu aux élèves avec beaucoup de sincérité et de précision, permettant aux collégiens de prendre conscience de l’élaboration d’un roman, des premières idées notées sur un cahier, des envois à divers éditeurs…

La visioconférence, une première !

Mathilde Bernos a donné ses impressions sur cette nouvelle expérience : « C’était notre première  visioconférence via Skype. Ce n’est pas tout à fait pareil qu’une rencontre en chair et en os, mais Séverine Vidal s’est montrée très disponible et à l’écoute. Elle a tout fait pour mettre à l’aise les élèves et avait préparé des documents à nous montrer (ses cahiers de brouillon, différentes versions proposées pour la couverture du roman…). C’était finalement une occasion originale d’échanger avec un auteur et de découvrir de façon concrète, le processus d’écriture, toujours un peu mystérieux quand on aborde un roman… Une expérience que nous pourrons, je l’espère, réitérer ! »

En savoir plus

Collège les Seize Fontaines