Articles

Opération petit-déjeuner au collège Jacques-Yves Cousteau

college-cousteau-2

college-cousteau-1

L’équipe restauration du collège Cousteau (2 photos ci-dessus) prête à recevoir les élèves.
Sourire et bonne humeur, gage d’un petit déjeuner réussi

Il y a quelques semaines, les agents de la restauration scolaire du collège Jacques-Yves Cousteau, à La Garde, ont invité les élèves de 5ème à un petit déjeuner. Ce repas faisait suite aux interventions en classe de Mme Randon (diététicienne), qui est venue plusieurs fois au collège sensibiliser les élèves à l’équilibre alimentaire.

college-cousteau-3

Mme Randon (ci-dessus) et Mme Agosta (ci-dessous), infirmière du collège, en pleine action !
Les élèves sollicitent nos deux spécialistes de la nutrition autour d’un questionnaire sur les différents aliments et apports nutritionnels.

college-cousteau-4

Cette sensibilisation a été menée conjointement avec les enseignants d’SVT qui, calculettes en main, ont proposé aux élèves de calculer l’apport énergétique du petit déjeuner et ainsi de mettre en évidence l’importance de ce repas pour une journée d’école réussie.

Après un bon petit déjeuner, départ en cours pour une matinée riche en enseignements et leçons.

,

CGénial 2016 : Saint-Mandrier-sur-Seine se fait une 3e place au soleil de Paris

CGénial 2016

L’ensemble des collégiens et lycéens ayant participé à la finale nationale du concours CGénial, dans la cour du lycée Janson de Sailly. Les élèves du collège Louis Clément sont facilement repérables, avec leur tee-shirts bleu éclair !

 

Au départ, il y avait 28 académies, 320 projets de métropole et d’outremer, 9 000 élèves
Le samedi 21 mai, ils n’étaient plus que 52 groupes finalistes, collèges et lycées confondus, rassemblés dans l’impressionnante cour carrée du prestigieux lycée Janson de Sailly, situé à quelques encablures de la Tour Eiffel…

L’édition 2016 du concours scientifique CGénial a tenu toutes ses promesses, avec une qualité et une richesse des projets, tant dans le contenu que dans la présentation, qui ont bluffés la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, venue apprécier le travail fourni par tous ces jeunes accompagnés de leurs enseignants. « La culture du chêne liège pourrait-elle contribuer à améliorer notre bilan carbone ? », « Comment utiliser les sargasses de façon durable ? », ou encore « Le sac plastique, hors course ? », autant de questions qui allaient relever l’amicale compétition…

Le collège Louis Clément de Saint-Mandrier remporte la troisième place du podium avec Kiluikui

CGénial 2016

De gauche à droite : Isabelle Chèné (Enseignant Référent CGénial pour l’Académie de Nice), Philippe Mancini (Professeur au collège de Saint-Mandrier), une partie des élèves, Gilles Avakian (CEA cadarache) et Bruno Garcia (Professeur au collège de Saint-Mandrier)

Le lauréat 2016 de l’Académie de Nice, le collège Louis Clément de Saint-Mandrier-sur-Mer, a défendu haut et fort son projet de cuiseur solaire à génération électrique, qui a l’ambition de chauffer des plats tout en rechargeant un téléphone portable, grâce à l’énergie solaire. Baptisé « kiluikui » entre les deux finales, leur dispositif, qui pourrait servir aux randonneurs ou à des populations isolées, a bénéficié de la présence du soleil, qui était de la partie ce samedi matin, lors du passage des Jurys officiels.
L’appui du Dieu Soleil et la collaboration avec le CEA Cadarache n’auront pas suffi pour gagner la confrontation ultime avec les autres établissements sélectionnés, le collège Louis Clément finissant à une très jolie troisième place collective.

Les élèves mandréens, après une courte déception toute naturelle, garderont probablement en mémoire, l’honneur d’avoir défendu les couleurs de l’Académie de Nice en 2016, et le plaisir de visites culturelles et touristiques dans la capitale de la France… !

CGénial 2016

La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, entourée de l’équipe du collège de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

Le Palmarès CGénial Collège 2016

1ers prix
Prix Agefa-PME et l’ESTIA
« Si Galilée avait eu un smartphone… ! », Collège Saint-Exupéry (Académie de Montpellier)

Prix Arkema
« E-formica Robotus : une nouvelle espèce au service de l’Homme », Collège Jeanne d’Arc (Académie de Lille)

Prix Arkema
« Étude de la qualité de l’air dans un collège HQE », Collège Jules Verne (Académie d’Amiens)

Prix Expo Sciences Luxembourg Jonk Fuerscher
« Le sac plastique : hors courses ? », Collège Nicolas Conté (Académie de Lyon)

Prix Expo Sciences Luxembourg Jonk Fuerscher
« Comment simuler du snowboard ? », Collège Forain François Verdier (Académie de Toulouse).

2èmes prix
Prix CNES
« Du maître-nageur aux mirages », Collège Paul Langevin (Académie de Nantes)

Prix Criteo
« Malin le pachyderme ! », Collège Jeanne d’Arc (Académie de Corse)

Prix EDF
« Light painting : comment faire ça ? », Collège Puygrelier (Académie de Poitiers)

Prix Fondation des Arts et Métiers
« Solduino », Collège Marlioz (Académie de Grenoble)

Prix Fondation des Arts et Métiers
« Lumière et spectacle ! », Collège Jean Mentel (Académie de Strasbourg)

Prix IRCGN
« Borne de sécurité à empreinte digitales », Collège Pierre et François Pithou (Académie de Reims)

Prix IBM
« D’une tasse de café au réchauffement climatique, quel lien ? », Collège J. Y. Cousteau (Académie de Créteil)

Prix IBM
« Patrimoine Avignonnais », Collège Jean Brunet (Académie d’Aix-Marseille)

Prix Michelin
« Club développement durable ! », Collège Marx Dormoy (Académie de Paris)

Prix Michelin
« L’oreille, un bien précieux ! », Collège de Villemarqué (Académie de Rennes)

Prix Observatoire de Paris
« Des déchets pour nous faire avancer ! », Collège Les Provinces (Académie d’Orléans-Tours)

Prix « subvention club scientifique » (400 euros + lots et ouvrages scientifiques) offert par « Sciences à l’Ecole » et la « Fondation C.Génial »
« Les dons de la mer », Collège Eugène Yssap (Académie de Guadeloupe)

Prix spécial « mixité H / F », offert par la Fondation L’Oréal
« Les plis dans toutes les sciences ? », Collège Les Guilleraults (Académie de Dijon)

3èmes prix (ouvrages et matériel scientifiques offerts par nos partenaires)
« Réaliser un pavillon éco-responsable », Collège le Rochat (Académie de Besançon)

« Éteins la lumière… », Collège Olympe de Gouges (Académie de Bordeaux)

« L’écosmétique », Collège Charles Léandre (Académie de Caen)

« La maison hydrophobe », Collège I et F Joliot-Curie (Académie de Clermont-Ferrand)

« Voyage dans le temps », Collège Auxence Contout (Académie de Guyane)

« Jardin vertical 3D », Collège Plateau Caillou (Académie de La Réunion)

« La lavande », Collège Jean Monnet (Académie de Limoges)

« Ça chauffe ! Impact du réchauffement climatique sur les zones humides de Martinique », Collège Edouard Glissant (Académie de Martinique)

« Ra Maoré », Collège Bouéni M’ti (Académie de Mayotte)

« ANE HYDRITE », Collège Paul Verlaine (Académie de Nancy-Metz)

« Cuiseur solaire à génération électrique », Collège Louis Clément (Académie de Nice)

« Planche de Galton et loi normale », Collège Émile Verhaeren (Académie de Rouen)

« Archimétrie », Collège Paul Fort (Académie de Versailles)

C’est finalement la bonne humeur qui aura gagné… tout le monde ! L’important, c’est de participer… Mais l’année prochaine, l’Académie de Nice tentera de nouveau l’aventure !

Facebook
Twitter

Bilan 2016 de l’Académie de Nice

Contact
Isabelle Chèné, Enseignant Référent Concours CGénial pour l’Académie de Nice
Courriel : Isabelle.Chene@ac-nice.fr

Texte par Isabelle Chèné – Crédit photos : DR CGénial 2016

Le collège Leï Garrus accueille la semaine des langues et de la citoyenneté européennes

Semaine des langues au collège Leï Garrus

Du 23 au 27 mai derniers, le collège Leï Garrus, à Saint Maximim, accueillait quatre jeunes volontaires européens de l’Association Pistes Solidaires Méditerranée pour la deuxième année consécutive, à l’occasion de la Semaine des langues et de la citoyenneté européennes.

L’ensemble des collégiens a pu participer à des ateliers animés par Cecilia, Zuzana, Nils et Pablo, chacun parlant de sa culture et de son pays d’origine.
Ainsi, avec Cecilia, les élèves ont parlé des clichés et notamment du langage avec les mains des italiens.
Zuzana, leur a fait découvrir son pays, la République tchèque, tout en parlant anglais.
Les collégiens ont visité Münster, ville allemande, et découvert son architecture à travers les photos présentées par Nils.
Ils ont aussi parlé espagnol avec Pablo et tenter de dire la version espagnole de la phrase difficilement prononçable « les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches ou archi-sèches » : « tres tristes tigros comian trigo en un trigal ».

Tout au long de la semaine, les élèves ont dégusté les spécialités culinaires de chaque pays au restaurant scolaire, ils ont également « joué le jeu » en répondant à un quizz sur l’Europe.

Enfin, la semaine des langues et de la citoyenneté européennes s’est clôturée par un goûter partagé avec les classes euro et les quatre jeunes volontaires européens.

,

Les élèves du collège Marcel Pagnol en Allemagne

Collège Marcel Pagnol en Allemagne

En mars dernier, dans le cadre d’échanges linguistiques, les élèves germanistes du collège Marcel Pagnol avaient accueillis à Toulon leurs jeunes homologues allemands.
Quelques semaines plus tard, ils se sont envolés pour l’Allemagne…

A Eching, les jours se succèdent et ne se ressemblent pas : après une journée paradisiaque sur le Lac de Chiemsee et ses îles (visite du château et de FrauenInsel, l’île des femmes), les élèves ont vu les températures chuter… ainsi que de gros flocons ! Depuis samedi, la température ne dépasse pas les 4° dans la journée…

Lundi
Cours puis travail sur la pièce pour la représentation de mercredi matin ; l’après-midi, visite de l’immense zoo d’Hellabrunn, sous la neige à nouveau ; néanmoins, les élèves ont été conquis par la diversité des spécimens présents.

Mardi
A nouveau cours puis travail sur la représentation de mercredi ; à 11h30 départ pour le château de Schleissheim, une merveille de l’architecture baroque bavaroise, mais qui avait pourtant un seul modèle, Versailles ! Les élèves se sont livrés à un enquête sur les oeuvres présentes dans la grande galerie, copie presque conforme du Louvre au XVIIIè siècle.
Puis ce fut le musée de l’aviation et la Münchener Fruehlingsfestes (« fête du printemps »), à la fois fête foraine et soeur jumelle de l’Oktoberfest (ou fête de la bière) : un bon moment pour les élèves, entre les manèges et les divers délices sucrés ou salés qui s’offraient à eux !
Mercredi
La matinée a été consacrée à la préparation de la pièce « Passez-moi l’expression », et les élèves se sont produits en fin de matinée dans le hall d’entrée de l’Imma Mack Realschule. L’après-midi a été consacrée aux derniers achats et à la visite pour certains du BMW Welt, immense centre d’exposition des bolides de la marque allemande : l’occasion pour les élèves d’être sensibilisés au design et aux technologies innovantes (propulsion hybride, électrique). La soirée s’est terminée dans un restaurant grec du père d’une des correspondantes allemandes : un délice !

Jeudi
La fin du séjour ! Les élèves ont participé à des jeux linguistiques puis ont dégusté une glace au centre d’Eching ; les valises étaient prêtes, ce furent les adieux, pour beaucoup dans les larmes !

Mais ce n’est qu’un au-revoir : Auf Wiedersehen Deutschland !

Les latinistes du collège Les 16 Fontaines en visite au lycée Maurice Janetti

Collège les 16 fontaines

Mardi 17 mai, dans le cadre de l’option latin et de la liaison latin 3°- 2nde, 40 élèves latinistes de 3° de Saint Zacharie ont rencontré au lycée de Saint Maximin leurs correspondants latinistes de seconde et de première. Les collégiens étaient accompagnés par Isabelle Bris, professeur de latin (lettres classiques) et Marie-Hélène Kormos, professeur d’espagnol. Les lycéens étaient encadrés par leur professeur de latin (lettres classiques), Virginie Sellier.

Ils ont été chaleureusement accueillis par Jocelyne Girault, proviseure du lycée, qui leur a souhaité la bienvenue et expliqué qu’ils avaient de la chance d’apprendre une langue ancienne. Outre l’apport culturel, c’est un plus pour l’obtention d’une mention au baccalauréat.

Collège les 16 fontaines

Cette rencontre s’inscrit après un échange épistolaire mis en place par les deux enseignantes de latin, entre le collège et le lycée. Le projet est de rendre le « latin vivant » en demandant aux élèves de se prendre pour des Romains de leur âge. Tous les élèves ont commencé par se trouver un nom latin : Caius Laberius Magnus, Sextus Derrianus Venustus, Titus Johannus-Telemachus Terminator….
Ils ont ensuite écrit à leur correspondant en latin sur des rouleaux de papyrus avec un calame (remplacés, faute de matière première, par des papiers vieillis au thé ou au café et par des stylos de calligraphie ; certaines lettres sont tellement réalistes qu’elles tromperaient même un antiquaire !).

Collège les 16 fontaines

Ils ont ainsi découvert que nous étions en 2769 ou 2770 (date depuis la fondation de Rome) et appris les différentes formules épistolaires latines (Marcella Minervinae suae salutem dat, « Marcella donne son salut à sa chère Minervina»/ Vale, « au revoir »). Bien entendu, ils ont pu se présenter à leur correspondant, évoquer leurs goûts, leurs loisirs et n’ont pu s’empêcher de glisser quelques anachronismes, en évoquant, par exemple, le football transposé en pediludus « le jeu au pied » ou l’ordinateur en computator « le calculateur» ….
Cette rencontre a permis aux collégiens de découvrir l’option latin au lycée et de vérifier que les lycéens latinistes étaient réellement épanouis, ce qui les a encouragés à persévérer dans la découverte de cette langue à l’origine du français et de bien d’autres langues européennes.

L’après-midi s’est terminé par la dégustation de recettes romaines réalisées par les élèves. Oui, à Saint Zacharie et à Saint Maximin, Latinum vivum, le latin est bien vivant !

Collège les 16 fontaines

,

Le collège Django Reinhard accueille la Semaine des langues européennes

semaine des langues au collège Django reinhardt

La semaine dernière, c’était au tour du collège Django Reinhardt, à Toulon, d’accueillir la Semaine des langues européennes.
Les collégiens ont participé à des ateliers de sensibilisation linguistique et culturelle : histoire, géographie, culture générale…
Tous les moyens étaient bons pour faire (re)découvrir aux élèves l’anglais, l’espagnol, l’italien et l’allemand.
Positionner sur une carte les principales villes allemandes, découvrir les nombreuses similitudes entre la langue française et la langue espagnole, apprendre la communication à l’italienne avec les mains, connaître les découvertes de Nikola Tesla, les collégiens n’ont pas ménagé leurs efforts pour répondre avec enthousiasme aux questions des intervenants.

Le restaurant scolaire du collège a également rejoint « l’Union européenne » en proposant aux enfants des menus aux couleurs des 4 pays.

Une semaine dépaysante et enrichissante !

La semaine des langues est animée par des jeunes en Service Volontaire Européen, encadrés par l’association Pistes solidaires Méditerranée, préparés en amont avec l’aide des professeurs de langues du collège, sur un financement du Département du Var et de la Région PACA.

Département du Var
Région PACA