Articles

,

L’aéronautique au collège Paul Emile Victor à Vidauban

aeronautique-college

Depuis quelques années, l’Académie  de Nice développe des liens avec le domaine de l’air et de l’espace en préparant des centaines de collégiens au Brevet d’Initiation Aéronautique ( BIA), profitant d’un contexte favorable, avec des sections aéronautiques dans 40 établissements scolaires, 3 aéroports (Nice, Cannes-Mandelieu, Toulon-Hyères) et un secteur aéronautique/spatial qui représente la 1ère filière industrielle de la région PACA.
Parmi les établissements qui assurent la formation à l’aéronautique, le collège Paul-Emile Victor à Vidauban, qui a été équipé d’un simulateur de vol.  Ce simulateur de vol permet aux élèves de 3ème de se retrouver dans les mêmes conditions que dans une école de pilotage avec le passage sur simulateur avant un vol réel, sur l’avion Robin Dr 400 à l’aéroclub de Cuers-Pierrefeu. Le collège de Vidauban est désormais centre d’examen pour le BIA pour le centre Var. Une classe de 3ème de défense et de sécurité globale a été créée sous l’impulsion des parents d’élèves et des professeurs. Les élèves de 4ème et de 3ème ont été sensibilisés aux métiers de l’aéronautique à travers des conférences.

Comment se déroule le Brevet d’Initiation Aéronautique   ?

Le Brevet d’Initiation Aéronautique  permet aux collégiens de suivre des cours théoriques intégrés dans l’emploi du temps ainsi que hors temps scolaire pendant les heures d’accompagnement éducatif.  Les élèves apprennent comment sont construits les avions, comment ils volent et comment parvenir à les contrôler, comment se repérer et se diriger, les réglementations, la météorologie,etc..
Ensuite, les vols, dont un en place avant de l’avion sont programmés pour chaque candidat au BIA, à l’aéroclub, sur les aérodromes. les élèves découvrent également de nombreux métiers (pilote, navigateur, aiguilleur, responsable de piste, ingénieur aéronautique, technicien avion, logisticien,..) à l’occasion de diverses sorties sur les bases aériennes de Cuers et de Hyères, à l’aéroport de Hyères, auprès d’Eurocopter, dans les ateliers de maintenance aéronautique,..
Grâce à ce parcours découverte , les métiers et les formations du secteur aéronautique peuvent susciter la passion et l’ambition des collégiens.

,

Des collégiens à bord du Var

etre pour marin pour un collégien

En partenariat avec l’Inspection académique et le Conseil Général du Var, le capitaine de frégate, François Pungier, invite les collégiens varois à découvrir les métiers de la Marine à bord de son Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement, le Var.

Les premiers collégiens à vivre cet appel du large ont été les élèves de 6ème de la classe Défense du collège George Sand à Toulon.
Rappelons que Toulon est la 1ère base de défense de France. Cela représente une opportunité pour les jeunes. En effet, chaque année, 3 000 postes sont accessibles aux jeunes français âgés de 16 à 29 ans du niveau 3ème à bac + 7.
L’Ecole des Mousses a rouvert ses portes depuis 4 ans à Brest et à Saint-Mandrier.

A bord du Var, sur 160 hommes embarqués, on recense une trentaine de métiers :
des métiers liés à la mécanique et la maintenance (mécanicien, électricien, informaticien), des métiers liés à l’aéronautique (pilote, électrotechnicien, mécanicien), des métiers liés à la sécurité (pompier, infirmier, médecin), métiers liés au soutien de l’homme (maître d’hôtel, cuisinier, commis).

Peu importe le niveau de qualification lors du recrutement, la Marine donne une chance de carrière à tous et recrute en permanence pour maintenir une armée jeune.
Le métier de marin est un véritable engagement, pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site.

www.etremarin.fr