Articles

,

Cinq semaines de menus équilibrés • Avril et Mai 2016

menu
A la recherche d’idées de menus équilibrés sur cinq semaines, avec des produits de saison et locaux ?

Voici quelques suggestions de repas pour les mois d’avril et mai qui mettent en appétit rien qu’à la lecture et qui piochent dans les produits varois et régionaux disponibles.

Des idées à picorer sans modération et à agrémenter à votre sauce…

Bon appétit !

Idées menus équilibrés avril et mai

Repas à thème du mardi 26 avril 2016 : repas américain
Repas à thème du vendredi 13 mai 2016 : repas végétarien

Allergènes
(Depuis le 1er Juillet /2015, la loi INCO oblige les restaurants à afficher l’information sur  les allergènes, auprès des consommateurs. Pour accompagner les chefs de cuisine, le Département Restauration du Département du Var à établi un document permettant l’application de cette loi)

 

,

Les besoins nutritionnels des adolescents

mangerbouger

 

Pendant l’adolescence, la croissance s’effectue rapidement : pendant 5 ans, l’adolescent atteint 15 % de sa taille d’adulte et près de la moitié de son poids.
Pour cette raison, l’adolescent doit s’alimenter de façon équilibrée pour éviter les carences.
Des protéines pour construire
L’adolescent a d’importants besoins en protéines du fait de l’augmentation de la masse maigre (les muscles, les os, les viscères) qui correspond à une fixation moyenne de de 7,3 kg  de protéines chez les garçons et 3,6 kg chez les filles.
Quels types de protéines ?
les protéines d’origine animale (viande, oeufs, poisson, produits laitiers) sont plus riches en acides aminés.
les protéines d’origine végétale (légumineuses, céréales).
ces 2 types de protéines sont nécessaires à un bon équilibre biologique.
Du calcium pour le capital osseux
Le calcium est le minéral le plus abondant du corps humain : il représente à l’âge adulte, 1 à 1,2 kg localisé à 99 % dans les os.
L’acquisition du capital osseux s’effectue pendant l’adolescence. Ce capital est plus lent et plus important chez les garçons. Le pic de masse osseuse est atteint à 20 ans.
On trouve du calcium dans le lait, les yaourts, l’emmental, le fromage blanc, les carottes, les haricots verts, les oranges, le pain,..
Pour ceux qui n’aiment pas les produits laitiers, on peut les incorporer dans des préparations sucrées ou salées telles que les flans, les tartes, les béchamels, le riz au lait,…
Du fer surtout pour les filles
Le fer se trouve en faible quantité dans l’organisme, c’est pourtant le composant essentiel de l’hémoglobine dans le sang, de la myoglobine des muscles. Il aide à résister aux infections et au développement cérébral.
Le besoin en fer est justifié pour faciliter la croissance des tissus et l’augmentation du nombre de globules rouges à l’adolescence. Ce besoin est accru par les menstruations chez l’adolescente.
Une déficience en fer peut entraîner une diminution des performances intellectuelles, une moindre capacité à l’effort voire une anémie.
Dans l’alimentation, on retrouve du fer dans les abats, le boudin noir, les légumes secs (haricots blancs,lentilles, pois chiches) la viande rouge mais également, en plus faible quantité, dans les viandes, les poissons, les volailles, les charcuteries,…
Des vitamines, une question d’équilibre
Les 13 vitamines (A,D,E,K groupe B et C,…) sans valeur énergétique, sont indispensables à la croissance et au bon fonctionnement de l’organisme.
Une alimentation variée permet de couvrir les besoins de l’organisme sauf pour la vitamine D.
La vitamine D à surveiller
Elle régule le métabolisme du calcium pour aider l’organisme à l’absorber.
On l’absorbe de 2 manières :
– par la peau sous l’action des rayonnements ultraviolets
– par l’alimentation (poissons gras comme le saumon et le thon, leurs foies, les oeufs, les fromages,..)
Rappelons que la vitamine D peut être insuffisante à la fin de l’hiver
La vitamine B9
Nécessaires à la croissance des jeunes filles, on retrouve cette vitamine dans les légumes verts, les salades vertes, les fruits, les fromages bleus, les céréales complètes,…
La vitamine C
Cette vitamine indispensable se retrouve dans les légumes et fruits frais est moins consommée à l’adolescence

Retrouvez plus d’infos et des conseils sur le site : www.mangerbouger.fr

,

L’équilibre alimentaire chez les adolescents : 3 repas par jour

manger bouger

 

L’équilibre alimentaire est indispensable pour des adolescents en pleine croissance.
Cet équilibre ne se fait pas sur 1 seul repas mais sur 3 repas : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
Selon les cas, il peut aussi s’effectuer sur plusieurs jours.
Le rythme des repas répond à nos besoins biologiques, nos habitudes sociales et culturelles : c’est pour cela qu’en France, la vie familiale et scolaire s’organise avec 3 repas par jour chez les adultes, en ajoutant un goûter chez les enfants et les adolescents.

Comment s’organisent ces repas dans 1 journée ?

Le matin : le petit-déjeuner, un repas de roi
Le petit-déjeuner est un repas à part entière, important pour fournir l’énergie nécessaire pour la matinée à nos adolescents.
Pour le composer de manière équilibrée, il faut des ingrédients incontournables :
– un produit céréalier (pain complet ou pain normal) avec du beurre, de la confiture, du miel ou de la pâte à tartiner. Les céréales simples et peu sucrées peuvent être préférées.
– un fruit, un fruit pressé ou un 1/2 verre de jus de fruit sans sucre ajouté.
– un produit laitier (lait chaud, froid, yaourt nature ou aromatisé, fromage blanc,…)

Le midi et le soir : un déjeuner et un dîner équilibrés
Ces 2 repas peuvent être composés de la même façon.
– des légumes : en crudité ou en accompagnement du plat principal
– de la viande, du poisson, des oeufs : 1 à 2 fois par jour
– des féculents : pain complet, riz, pâtes, lentilles, pommes de terre
– 1 produit laitier : fromage, yaourt, fromage blanc
– 1 fruit pour le dessert : cru ou en compote
– eau : c’est une boisson indispensable à chaque repas

L’après-midi : l’incontournable goûter
Le goûter est pris par les enfants et les adolescents à une heure régulière, plutôt éloignée de l’heure du dîner. Il sera composé d’1 ou 2 éléments équilibrés comme les fruits, le lait, les produits laitiers ou les produits céréaliers.

Bien manger c’est adopter une alimentation saine et équilibrée, répartie sur toute une semaine, en privilégiant des aliments bénéfiques pour la santé (poisson, viande, fruits, légumes, laitages, féculents) et en limitant les aliments gras et sucrés (gâteaux, apéritifs, charcuterie, chips, beurre, crème,…).
Une activité physique est également recommandée pour la santé et le bien-être des jeunes.

Plus d’infos sur le site : www.mangerbouger.fr

,

Un petit-déjeuner équilibré pour des élèves du collège Cousteau

petit-déj

Après des notions plutôt théoriques en cours de SVT (Sciences et Vie de la Terre) sur l’apport alimentaire et l’intervention de Mme Randon (diététicienne), les élèves du collège Jacques-Yves Cousteau, à La Garde, ont pu mettre en pratique leurs connaissances sur la nutrition et l’équilibre alimentaire en dégustant un petit-déjeuner bien mérité.

En effet, huit classes du collège ont pu apprécier un petit-déjeuner équilibré durant deux mercredis.
Les élèves de 5ème ont eu l’occasion de concocter leur propre petit-déjeuner, avec l’aide de Mme Randon, l’infirmière scolaire, les professeurs de SVT et l’Agent chef.
En parallèle, d’autres élèves ont imaginé et réalisé, en classe, des affiches sur le thème du petit-déjeuner. Mme Randon en a profité pour leur rappeler les composants essentiels à un petit-déjeuner équilibré.
Les collégiens ont, ensuite, échangé avec leur professeur,  ils ont compris qu’il était fondamental de prendre un petit-déjeuner, le matin, avant d’arriver au collège.

petit-déj2
petit-déj3

Pour cela, il leur a été expliqué comment s’organiser le matin pour une journée optimale :
– préparer son plateau la veille au soir
– se lever 1/4 h plus tôt pour avoir le temps de prendre un petit-déjeuner et arriver en pleine forme au collège

petit-déj4

Les enfants se sont montrés pleins de bonnes et saines intentions !

Merci à l’équipe de cuisine du collège pour la préparation de ces délicieux petits-déjeuners.

Retrouvez toutes les infos sur le site du collège : www.ac-nice/college-cousteau.fr
petit-dej6

,

Petit déjeuner très équilibré au collège Joseph d’Arbaud

Equipe de cuisine du collège Joseph d'Arbaud

De gauche à droite : Louise Martinez-Guerineau, Marie Rouge Boutrait, Karine Romagnolo, Sonia Verlaque, Lucie Rouge

 

L’équilibre alimentaire commence dès le petit-déjeuner et il n’est jamais trop tôt pour l’apprendre ! L’infirmière Aurélie d’Onofrio, du collège Joseph d’Arbaud, à Barjols, a organisé l’apprentissage d’un petit déjeuner équilibré pour les élèves du cours préparatoire et du cours élémentaire de l’école primaire, dans l’enceinte du collège.

Au menu
– produits laitiers : fromage blanc, lait,beurre
– jus de fruits : pomme ou orange
– protéines : jambon, oeufs dur
– pain : céréales, complet , maïs ou blanc
Un vrai plaisir pour les enfants et l’équipe de cuisine du restaurant scolaire !
Collège Joseph d'Arbaud à Barjols Collège Joseph d'Arbaud à Barjols Collège Joseph d'Arbaud à Barjols Collège Joseph d'Arbaud à Barjols Collège Joseph d'Arbaud à Barjols
,

L’équilibre alimentaire n’a plus de secret pour le collège Jacques-Yves Cousteau

Diététique au collège Cousteau

Présents dans les programmes de SVT, l’équilibre alimentaire et les apports énergétiques sont des priorités au sein des établissement scolaires varois.
Les élèves du collège Jacques-Yves Cousteau sont sensibilisés à ces notions tout au long de l’année et dans diverses disciplines : CROSS, EPS, SVT, visite infirmerie, restaurant scolaire…
Par ailleurs, depuis trois ans, les collégiens de 5ème  participent à des animations faites par une diététicienne, madame Randon, en lien avec le programme de SVT. Pour clôturer ces séances, les élèves sont tous invités à prendre un petit déjeuner équilibré au cours duquel ils réalisent des affiches illustrant l’importance du petit déjeuner et de l’équilibre alimentaire.

Diététique au collège Cousteau