Articles

,

Apprenez la survie en milieu naturel • Maison de la Nature des 4 frères • 27 au 28 septembre

week-end survie

Apprenez la survie en milieu naturel grâce aux ateliers et animations gratuits proposés par La Maison de la Nature des 4 Frères et le Conseil général du Var, du 27 au 28 septembre 2014.

Il y en aura pour tous les goûts et pour chaque membre de la famille dans un cadre magnifique, situé à environ 8 kms du Beausset, non loin du circuit Paul Ricard.

ACTIVITES SANS INSCRIPTION
– Atelier Familles avec les tous petits (dès 4 ans) « du camouflage au maquillage » : cet atelier a lieu toute la journée et consiste à se peindre le corps avec des couleurs naturelles à base de jus de plantes, d’argile et d’ocres.

week-end survie

– Démonstrations
avec maniement de fouet « bullwip » et tir à l’arc « instinctif » pour les plus téméraires (horaires : 14h et 17h30).

week-end survie

ACTIVITES AVEC INSCRIPTION 
– Ateliers pour adultes « comment fabriquer des flèches tahitiennes »
en 2 heures, les participants apprennent à fabriquer un outil à partir de cannes de Provence et qui leur permettra ensuite de pêcher au harpon (horaires : 10h et 15h30).

– Ateliers Familles
à partir de 10 ans 
(durée 1h30) : plusieurs ateliers ont été imaginés et mis en place pour les plus grands.

Trouver et filtrer l’eau
Atelier d’1 heure pendant lequel on apprend à chercher de l’eau dans un milieu qui peut s’avérer hostile ou quand la soif altère nos facultés physiques et mentales. Comment rendre l’eau potable en la filtrant et comment la conserver (horaires : 13h et 15h).

Construire un abri
Atelier au cours duquel les candidats seront initiés aux techniques de construction de huttes végétales. Ils apprendront aussi à se protéger du froid et des intempéries et à identifier les différents stades d’hypothermie (horaires : 10h, 14h et 16h)

week-end survie
Fabriquer un piège primitif
Atelier où les techniques de fabrication d’un piège seront étudiées afin de survivre à une situation extrême de vie ou de mort. Pendant cette activité, aucun animal ne sera capturé ou tué (horaires : 10h30, 13h30 et 16h)

Faire du feu
Atelier où les participants découvriront la structure du feu et s’exerceront aux techniques ancestrales comme faire du feu par friction (horaires :  10h30, 13h30, et 16h)

week-end survie
Tout faire avec des cordes
Atelier où les familles auront des démêlées avec les noeuds de cabestan, de chaise, de bois, passa-bloc,..(horaires : 10h, 14h, 16h)

Des balades à thèmes  sont également organisées :
Traces et indices
Balade pendant laquelle vous apprendrez à reconnaître une trace, suivre une piste, à vous camoufler et vous déplacer en silence pour ne pas effrayer les animaux sauvages ! (horaires : 11h et 15h30)

Secrets de plantes
Balade où vous découvrirez la flore de notre région et les vertus de certaines plantes parfois très anciennes (horaires 10h30 et 13h30).

Mimétisme ou l’art de passer inaperçu
Balade avec un guide naturaliste qui vous enseignera les stratégies des animaux, en proie ou en prédateur, pour qui se cacher est souvent vital (15h30).

Infos et inscriptions au 04 94 05 33 90
Rendez-vous sur le site : www.var.fr

maison de la nature des 4 frères

Vidéo • La famille Gaspi et les pizzas

Pourquoi s’attaquer au gaspillage alimentaire ?
Chaque année, un tiers de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle sans avoir été consommée.

L’alimentation représente 1/3 de l’impact sur l’environnement et de 20 à 30% des émissions de CO2.

Par exemple :
• Gaspiller un pain équivaut à laisser une lampe de 60W allumée pendant 30 heures.
• Jeter 1kg de bœuf revient à gaspiller l’eau nécessaire aux douches quotidiennes d’une personne pendant 1 an ou encore à bruler l’essence nécessaire pour parcourir 60 km en voiture.

Le gaspillage alimentaire est également un problème éthique : 1/7ème de la population mondiale souffre de la faim.

Comment éviter le gaspillage ?

• Avant les courses, faisons l’inventaire de nos réserves (frigo, congélateur, placards) et établissons une liste précise des achats à faire.

• Faisons nos courses après le repas ; on effectue moins d’achats compulsifs le ventre plein !

• Achetons les quantités dont nous avons besoin et évitons de nous laisser tenter par les promos superflues.

• Apprenons à bien comprendre les dates de consommation et en particulier la différence entre  :
– la date limite de consommation (DLC) , qui indique « à consommer avant le… »
Elle s’applique à des produits susceptibles, après une courte période, de présenter un danger pour la santé humaine, comme la viande vendue en barquette par exemple.

la date limite d’utilisation optimale (DLUO), qui indique « à consommer de préférence avant le… »
C’est le cas par exemple des gâteaux secs, ou encore des boites de conserve. Une fois la date passée, la denrée ne présente pas de danger mais peut en revanche avoir perdu tout ou partie de ses qualités : goût, texture…
Le dépassement de la DLUO ne rend pas l’aliment dangereux : l’aliment peut donc encore être commercialisé et consommé. Il n’est pas nécessaire de jeter les produits concernés quand la DLUO est dépassée, sauf en cas d’altérations du produit.

Sources : Institut bruxellois pour la gestion de l’environnementMinistère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Save Food