Articles

,

Le collège Maurice Ravel nous parle du harcèlement – Episode 1

Harcèlement à l'école
Dans l’après-midi du mardi 2 décembre 2014, nous nous sommes rendus, ma classe et moi au Théâtre Liberté pour assister à une conférence contre le harcèlement à l’école et sur les réseaux sociaux.
Après un rapide mais efficace comptage des participants, nous avons quitté le collège pour un long cheminement à pieds – mais nous en avions désormais l’habitude ! – jusqu’au centre-ville, notre destination de ce jour. En moins d’une demi-heure nous traversâmes le port familier, la Place d’armes ensoleillée et les rues étroites d’où l’on put admirer la maison natale du poète et politicien Jean Aicard.

A 13h40 exactement, nous abordâmes les premiers la Place de la Liberté et son Théâtre dirigé par les frères Berling d’origine toulonnaise… Il y avait là de nombreuses classes de collèges que je connaissais seulement de nom : Peiresc, Puget et Voltaire… et tous s’amoncelèrent avant nous dans la bouche béante du Théâtre dont je m’inquiétais de la capacité à nous ingérer tous.
Dans le hall, nous nous sommes regroupés avec une rigueur étonnante autour de la prof ! En effet, un instinct nous poussait à faire corps face à cette marée humaine et tonitruante qui nous pressait vers les profondeurs, au-delà du hall.
Mais déjà mon regard s’habituait à cette ambiance survoltée et poussé par la curiosité, j’observais les images en noir et blanc suspendues aux murs blancs, des clichés photographiques amusants illustrant des animaux dans des attitudes humaines, comme ce caniche immortalisé sur ses pattes arrières alors qu’il bondissait… En observant de plus près, je vis qu’il s’agissait d’une exposition temporaire intitulée : « Je suis un homme » du photographe Michel Vanden Eeckhoudt. Je trouvais le titre adroit car aussitôt je m’amusais à contempler chaque œuvre pour y voir le rapprochement ; je me souvenais, grâce au cours de Français, qu’une personnification consistait à chercher les caractéristiques humaines dans l’attitude animale, cette activité m’occupa donc le temps des démarches administratives.

Harcèlement à l'école

MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT 2015 – Catégorie affiche – Lauréat primaire : Ecole primaire « Les noisettes » – Académie de Toulouse

Enfin notre convoi se mit en marche et nous pénétrâmes dans l’obscure clarté d’un vaste amphithéâtre où une assemblée sonore et multicolore nous avait précédés. Nous étions tout au sommet, blottis dans d’épais fauteuils rouges, observant ce charivari tonitruant qui se poursuivait presque indéfiniment ; le vacarme augmenta même à l’extinction des lumières et à l’arrivée de nos hôtes.

Plusieurs personnes firent alors leur entrée sur scène et ce fut Charles Berling, comédien, acteur – parce que je l’avais vu dans un film diffusé récemment à laTV – et co-directeur du Théâtre qui prit le premier la parole…

A suivre mercredi prochain…
__________________________________________________

MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT 2015 – Catégorie vidéo
Prix de l’école primaire exæquo
École primaire Henri Wallon – Académie de Lille
École primaire Rotschild 2 application – Académie de Nice



,

Le collège La Guicharde, lauréat du concours contre le harcèlement

harcèlement

 

Le collège La Guicharde  remporte le prix de « la meilleure vidéo » à l’occasion du concours national  » mobilisons-nous contre le harcèlement », dans la catégorie collège 4ème/3ème.
Pour la 2ème édition de ce concours, plus de 800 projets ont été proposés : affiches, vidéos accompagnées de plans de prévention.
Ce concours était organisé par le ministère chargé de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche avec le soutien de la mutuelle MAE, le réseau Canopé et de nombreuses associations.
Cette opération a permis à des élèves de 8 à 18 ans de prendre la parole collectivement pour s’exprimer  sur le harcèlement à travers une création de leur choix. Les meilleurs projets d’affiches et de vidéos étaient évalués par un jury académique qui procédait par niveau (école, collège, lycée).
Tous les élèves-participants ont manifesté leur volonté de s’investir dans des projets concrets pour dénoncer le rejet de l’autre, l’atteinte à la dignité, les discriminations, etc…

Quelques chiffres :
813 projets
290 vidéos
523 affiches
des milliers d’élèves mobilisés
26 coups de coeur académiques
10 lauréats nationaux
4 tranches d’âge
1000 euros pour les « coups de coeur »
2000 euros pour les lauréats nationaux

Le projet des collégiens de la Guicharde
Les élèves du collège La Guicharde ont retenté l’expérience pour le concours 2015 après avoir été distingués « coup de coeur académique » en 2014.
En effet, Julia Siavaud, Kyllian Verolini, Aurely Muesser, Coryse Fyot, Leslie Joly, Célia Straub, Clara Robert et Fanny Le Gall  se sont préparés pendant 4 mois en organisant des réunions, 2 fois par semaine, pour écrire une histoire et réaliser une vidéo intitulée « On est tous des héros. Le rêve de Killian« .
Nos 8 artistes en herbe ont emprunté les codes de la bande-dessinée et le thème des super-héros sur le ton de l’humour.
Leur projet, original et « bien ficelé », a fait l’unanimité  puisqu’ils ont reçu le 3 avril dernier une distinction nationale et ont été invités à recevoir leur prix au prestigieux lycée Henri IV à Paris, accompagnés par le principal du collège La Guicharde, Thierry Tembouret, la principale adjointe, Laetitia Beaufils et la conseillère principale d’orientation, Viviane Legendre.
Les lauréats ont été félicités par la ministre, Najat Vallaud Belkacem, et gardent un souvenir magique de cette journée.
Ils se sont ensuite rendus, le 14 avril, au Rectorat de Nice pour rencontrer Claire Lovisi, recteur de l’académie de Nice, qui n’a pas manqué de saluer leur travail et leur engagement.
Le film «  On est tous des héros. Le rêve de Killian »  a été diffusé à la télévision dans l’émission « les maternelles » sur France 5 et sera proposé dans plusieurs établissements à titre pédagogique, une bien belle reconnaissance pour les élèves et le collège !

Retrouvez la vidéo en cliquant ici
Retrouvez toutes les infos sur le site : www.ac-nice.fr