Articles

,

Le collège Guy de Maupassant fait une simulation de la COP21

cop21

 

Les élèves du collège Guy de Maupassant ont participé à une simulation de la COP21, sous la forme d’un jeu de rôle : Barack Obama et Ségolène Royal (photo ci-dessous) se sont invités au collège pour défendre la planète !

intervention barack Obama
En effet, le 9 décembre restera une date de référence pour le collège, car, c’est à cette date que les pays partenaires de la COP21 ont décidé de délocaliser le lieu de la conférence internationale pour poursuivre les négociations en faveur de la planète… au collège de Garéoult !

Rien n’aura été laissé au hasard.

8h00 : Accueil des différentes délégations
Accueillis par la Présidente de la Conférence (Mme la Principale), les observateurs (élèves de 3ème), les invités (les parents d’élèves, les représentants des partenaires du collège) ont pris place en séance plénière pour assister à l’arrivée des différentes délégations (Chine, Japon,Canada, Etats-Unis, Inde, Bangladesh, Europe,.). Pour l’occasion, le restaurant scolaire du collège a été aménagé grâce au personnel technique, aux professeurs et aux élèves.
8h30 : Propositions des pays partenaires en faveur du climat
Les Etats-Unis (la classe de 3ème A), l’Europe (la classe de 3ème F), la Chine (la classe de 3ème B), l’Inde (la classe de 3ème D), les autres pays développés (la classe de 3ème E) et les pays en développement (la classe de 3ème C) se sont installés autour de la table des négociations (photo ci-dessous).

table des négociations
Au son de leur hymne national, les délégations composées des chefs d’état, des ministres et des négociateurs, se sont succédées sur l’estrade à l’appel de leur nom et de leur titre par le maître de cérémonie, particulièrement respectueux du protocole et du temps imparti.

Population, climat, énergies, industries, forêts, c’est sans compromission ni langue de bois que chacun s’est exprimé.
La Chine a annoncé un rapprochement avec les Etats-Unis (photo ci-dessous).

Chine
L’Inde a refusé tout sentiment de sacrifice ou culpabilité pour des problèmes climatiques qu’elle considère générés par les pays développés (photo ci-dessous).

Inde
Le Bangladesh, représentant des pays en développement, a précisé qu’il s’agissait pour lui d’une question de « vie ou de mort » et qu’il convenait maintenant, à l’adresse des pays développés, « d’agir et de réagir ».
Le Canada et le Japon pour les autres pays développés se sont attachés quant à eux à partager les bonnes pratiques (photos ci-dessous).

Canada
japon

 

10h00 : les engagements de chaque délégation
Soutiens financiers, promesses de reforestation, stabilisation et diminution des gaz à effet de serre, les représentants de chaque délégation se sont engagés sur des chiffres.
Malheureusement, à ce stade des négociations, les efforts prêts à être consentis sont demeurés insuffisants pour sauver la planète et le Bangladesh est toujours susceptible de disparaître.
Les délégations se sont réparties dans des salles de négociations, entourées par les observateurs, sous l’oeil attentif de la presse (le club Journal du collège assisté par le Club Photo de Garéoult). Les participants n’en sont sortis qu’après être arrivés à un accord satisfaisant pour tous.

Une pause déjeuner et une conférence du Muséum d’Histoire Naturelle plus tard, sous le contrôle de la présidente du GIEC, les participants à la COP21 du collège Guy de Maupassant ont pu s’enorgueillir d’avoir contribué à sauver la planète !

14h00 : clôture de la conférence
L’ensemble de la communauté éducative s’est réellement impliqué dans cette simulation.
Cet extraordinaire jeu de rôle a nécessité un véritable travail d’équipe où chacun, à son niveau, a contribué à la réussite de cette manifestation, le tout filmé par les caméras de France 3.
Chacun a pu mesurer et prendre conscience des enjeux de la Conférence Internationale.
Cela ne fait aucun doute, le collège Guy de Maupassant était bien en démarche « Agenda 21 » !

Félicitations à tous les participants !

Rendez vous sur le site du collège : www.college-maupassant.fr