Articles

,

Le collège Henri Bosco is going to America > Las Vegas, vallées du feu et de la mort

Collège Henri Bosco Las Vegas

Nous reprenons notre route en direction de Las Vegas qui est la plus grande ville de l’État du Nevada. Celui-ci est situé au milieu du Désert de Mojave, le plus sec des quatre déserts nord-américains et situé dans le Comté de Clark.

Les Mormons fondèrent la ville en 1855, qui devint au début du xxè siècle une bourgade agricole. Grâce aux lois libérales en matière de jeux de l’État du Nevada, la ville a acquis une renommée mondiale pour ses casinos et ses revues. En raison de l’énorme capacité hôtelière de la ville avec plus de 120 000 chambres d’hôtel, ce qui en fait la première ville hôtelière du monde. C’est aussi un endroit de choix pour  l’organisation de grands congrès et autres manifestations événementielles.

Las Vegas est aussi le temple du shopping, en particulier avec ses grands centres commerciaux le Fashion Show Mall, par exemple, situé sur le célèbre Strip. Las Vegas est devenue une destination touristique de premier ordre aux Etats-Unis. En 2004, la ville du jeu a accueilli 37,4 millions de visiteurs, dont 80 % en provenance de Californie.

Nous laissons la ville de Las Vegas pour quelques heures d’errances à quelques encablures de cette dernière pour aller à la découverte de la Vallée du Feu, superbe région dénudée de végétation au cœur du Désert de Mojave dans le Nevada. Ce site orné de grandes roches rouge orangé aux formes  étranges rappelle parfois un paysage lunaire, au point d’avoir servi de décor à de nombreuses scènes de la célèbre série Star Trek ! Des vestiges de bois pétrifiés témoignent de l’existence d’une ancienne forêt. Vers 300 av J.C., le site était occupé par les Indiens Paiutes.

Collège Henri Bosco Las Vegas

Le matin suivant, départ sur les traces des chercheurs d’or, à travers la « Vallée de la Mort », désert étonnant aux paysages étranges, parsemé de lacs asséchés et d’une végétation spartiate. Ce nom lui a été donné par l’un des 18 survivants d’un groupe de 30 personnes qui tentèrent, en 1849, de trouver un raccourci vers les champs aurifères de Californie. La vallée abrite des paysages variés et impressionnants, une faune abondante et une flore très riche en plantes grasses.

Collège Henri Bosco Las Vegas

La majeure partie de la vallée se trouve en dessous du niveau de la mer, le point le plus bas étant, près de « Bad water », à 86 mètres en dessous du niveau de la mer et le point le plus haut, quant à lui, culmine à 350 mètres d’altitude. Les températures estivales dans la « Vallée de La Mort », l’une des régions les plus chaudes que l’on connaisse, dépassent fréquemment les 50°C à l’ombre et descendent rarement en dessous de 21°C. Nous déjeuner au cœur de la Vallée de la Mort, au « Furnace Creek Ranch », oasis située à 54 mètres au-dessous du niveau de la mer, bordée de palmiers et qui tranche singulièrement avec les paysages arides alentours.

Collège Henri Bosco Las Vegas
Nous continuâmes notre découverte de la Vallée de la Mort tout en nous dirigeant vers Bakersfield en passant par Trona, ville fantôme désertée par ses habitants suite à la cessation d’une activité locale.
Nous marquâmes un arrêt photo devant un truck shop, relais pour les routiers typiques, où l’expression « beau comme un camion » revêt son sens.

Alexandre Jamay

La semaine prochaine direction Bakersfield

,

Le collège Henri Bosco is going to America > Los Angeles

Notre grande aventure nous a conduit à travers un très long périple de quelque quatre mille kilomètres où nous avons traversé le grand désert de Mojave, grimpé sur les plateaux des différents parcs nationaux, roulé au beau milieu des plaines a peine verdoyantes de la Californie et enfin longé l’incontournable Océan Pacifique.

Bus Etats-Unis

De Los Angeles à San Francisco en passant par Las Vegas, des paysages magnifiques se sont offert à nous. Des lieux de renommées mondiales tels que les parcs nationaux incontournables comme Monument Valley, le Grand Canyon, Bryce Canyon, Séquoia Park ou encore la Vallée de la Mort. Des richesses qui ont pu faire des élèves, de vrais pionniers du Grand Ouest.


Collège Henri Bosco La Valette

La première étape du voyage « Going to America » a été Los Angeles. Ville mythique et démesurée où les élèves ont pu faire un tour de ville panoramique, admirer l’étendue totalement gigantesque de la ville et représentative du pays. Nous avons eu la chance d’observer la célèbre ville de Los Angeles depuis l’observatoire sur les collines de Hollywood. Nous avons pu visiter les célèbres Studios Universal et profiter de toutes les attractions qu’offre le parc.
Nous avons marché sur les sables fins des célèbres plages de Venice Beach et Santa Monica. Nous avons pu visiter la ville de Beverly Hills et la célèbre Rodeo Drive où se dressaient les magasins de grandes renommées mondiales. Nous avons foulé Sunset Boulevard, qui est une voie routière qui, depuis Hollywood, permet de gagner l’océan Pacifique et d’admirer le coucher de soleil à l’heure du crépuscule, d’où son nom (« sunset » : « crépuscule », en anglais).

Collège Henri Bosco La Valette

Nous nous sommes promenés sur Hollywood Boulevard et son fameux Walk of Fame, dont les trottoirs sont incrustés d’étoiles en bronze dédiées aux vedettes du show-biz, son théâtre chinois où siégeait la plupart des avant-premières des grandes productions hollywoodiennes, remplacé récemment par Kodak Amphithéâtre, juste de l’autre côté du Boulevard.

Le collège Henri Bosco aux Etats-Unis : Going to America

Le collège Henri Bosco aux Etats-Unis : Going to America

Puis, plus au sud, nous nous sommes baladés dans le parc historique El Pueblo et Oliveira Street, cœur historique de Los Angeles, datant de l’époque où la Californie faisait partie du Mexique et qui rejoint l’union en 1850 en tant que 31è Etat. Curieusement, comme un bonheur n’arrive jamais seul, et par un pur hasard, notre arrivée sur le sol américain correspond toujours avec la période des cérémonies des Oscars du cinéma. Ainsi, nous avons eu la chance de passer juste à côté de la grosse machine cinématographique hollywoodienne et avons pu observer tantôt les préparatifs, tantôt les lendemains des cérémonies.

Le collège Henri Bosco aux Etats-Unis : Going to America

Ensuite, sur notre route en direction de l’est pour rejoindre la ville étape de Laughlin à la frontière entre la Californie et l’Arizona, nous avons pu atteindre, par une portion de la route 66, l’ancienne petite ville minière de Calico, étape typique du Far West qui fut fondée en 1881 à la suite de la découverte des mines d’argent dans la montagne. La ville a été restaurée à l’identique par Walter Knott, le roi de la confiture et les parcs d’amusements tels que Buena Park et Knott’s Berry Farm. L’accueil se fait par des cow-boys et des shérifs habillés à l’ancienne. Même ambiance dans les restaurants et les saloons où le personnel est également habillé avec des costumes d’époque. Cet accueil nous a permis de nous plonger dans l’atmosphère du Far West des années 1880…

Alexandre Jamay

Le collège Henri Bosco aux Etats-Unis : Going to America

La semaine prochaine direction Le Grand Canyon, Monument Valley et Bryce Canyon