Articles

,

Passeport culture au collège Peiresc

College Peiresc Toulon Passeport Culture

Pour la 2ème année, le collège Peiresc a mis en place un formidable projet artistique et culturel, le « passeport culture » qui a pour objectif de promouvoir la culture, sous toutes ses formes, auprès de tous les élèves du collège, de la 6ème à la 3ème.

Au programme, une culture commune et transversale, physique et sportive, scientifique, artistique et littéraire.

4 thèmes sont proposés par classe et par partenaire culturel :

Classes de 6ème
Pôle Jeune Public, la Maison des Comoni pour les Arts du cirque

Classes de 5ème
Centre Archéologique du Var pour l’archéologie et la géométrie

Classes de 4ème
Musée de la Marine

Classes de 3ème
Théâtre Liberté pour le cycle théâtre

Des thèmes transversaux sont également associés :
– Muséum d’Histoire Naturelle
– Hôtel des Arts
– IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer)
– Festival mondial de l’image sous-marine
– ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance du Var)
– Les amis de Nicolas Peiresc

A titre d’exemple, le passeport culture  a permis, en mai dernier, aux  élèves de 5ème du collège, d’assister à une conférence sur les missions et les actions de l’IFREMER.

Saluons la motivation de l’équipe des professeurs investis dans ce parcours d’initiation culturelle sous la coordination de Mme Gonzales, professeure d’Histoire-Géographie, et de Mme Marion, professeure de SVT,  ainsi que les nombreux acteurs de la culture toulonnaise qui ont répondu présents, comme Philippe Berling, directeur du Théâtre Liberté :

Je suis heureux d’avoir l’honneur d’être le parrain du parcours artistique de notre ancien collège, à Charles et moi.
D’une part parce qu’il est, comme le Théâtre Liberté, à la frontière de la ville ancienne et de la moderne et que les zones frontalières sont toujours des lieux très vivants, où les échanges sont multipliés.
D’autre part parce que j’ai eu, entre autres, à Peiresc, un professeur de musique Mr Tordjman qui, en me permettant de faire en 1966 un mémorable exposé sur Les Beatles après le sien sur Schubert, m’a incité à rester toujours curieux et attentif à la nouveauté !

Philippe Berling