Articles

,

L’académie de Nice lutte contre le décrochage scolaire

enfant

 

La lutte contre le décrochage scolaire est un objectif majeur au niveau national et au niveau académique.
L »académie de Nice a intégré ce projet dans son programme, toutes les institutions se mobilisent ainsi que la région PACA et les autres collectivités territoriales.
Pour enrayer le décrochage scolaire, l’académie agit sur 2 points principaux : la prévention et la remédiation.
Il s’agit de réduire les sorties sans diplôme et permettre aux élèves d’accéder à un diplôme ou à un niveau de qualification suffisant.

Comment prévenir le décrochage scolaire ?
L’académie de Nice a mis en place un dispositif spécifique qui a permis de faire reculer le désengagement scolaire : le décrochage scolaire a baissé de 21 % entre mars 2013 et mars 2014 d’après les sources du SIE (Système Interministériel d’Informations).

Parmi ces mesures de prévention :

– Contrôler l’absentéisme et soutenir les parents et les élèves
– Créer des groupes de prévention au sein des établissements scolaires : désignation d’un référent « décrochage scolaire » dans chaque établissement scolaire, par exemple
– 100 actions innovantes en établissements scolaires : prise en charge des élèves « décrocheurs » par le pôle relais intégré au collège Pierre Puget à Toulon, les parcours individualisés en 3ème au collège les Eucalyptus à Ollioules, actions ciblées sur la motivation et l’implication au collège La Marquisanne à Toulon,…
– Accompagner et former les enseignants pour donner ou redonner aux élèves l’envie d’apprendre, adapter les apprentissages,..
– Collaborer avec la recherche et le dispositif québécois  » trait d’union » : programme axé sur l’engagement et la persévérance (collège Maurice Genevoix à Toulon), sur la participation des parents,..
– Moderniser l’offre de formation : reconnaissance des acquis de l’expérience, valorisation de la voie professionnelle,..

Comment « raccrocher » ceux qui ont décroché ?

L’académie de Nice proposent aux jeunes des solutions de retour en formation dans des établissements de l’éducation nationale ou dans des structures dédiées.

Parmi ces solutions :

– Actions de remédiation de la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) pour les jeunes dès 16 ans  : parcours individualisés et projets pédagogiques adaptés avec les missions locales, les Centres de Formation pour Adultes,..
– Structures innovantes de raccrochage : mise en place de modules individualisés de re-préparation d’examens pour les jeunes désireux d’obtenir un baccalauréat après une période de décrochage.

Une convention de partenariat sera prochainement signée entre le conseil régional, la préfecture de région, l’académie de Nice et l’académie d’Aix-Marseille.
Cette coopération sera une chance supplémentaire de mobiliser les ressources et pallier au décrochage scolaire.
Les dispositifs de prévention du décrochage sont intégrés dans le « pacte pour les jeunes en Provence-Alpes-Côte d’Azur » dans la perspective de réduire de moitié le nombre de décrocheurs en PACA d’ici 2016.

Retrouvez toutes les infos sur le site officiel de l’académie de Nice : www.ac-nice.fr

Sensibilisation au risque inondation

PAPI - Inondation

Depuis environ quatre ans, les élèves des écoles primaires et des collèges du bassin versant de l’Argens et de ses affluents (la Nartuby, l’Aille, le Réal, la Florieye…) participent aux Programmes d’Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI).

Ces actions font partie des programmes de sensibilisation aux milieux aquatiques proposés aux jeunes des communes proches de l’Argens.
Durant une semaine, le risque inondation est expliqué, au même titre que le risque tremblement de terre en zones à risques.
Grâce à cette formation, les enfants prennent conscience du risque inondation et des enjeux sur leur propre territoire :  visites et enquêtes sur le terrain leur permettent ensuite de réaliser des maquettes ou des modèles réduits de bassins versants sur site.

Ce projet s’inscrit dans le programme scolaire en faveur du Développement Durable et permet aux jeunes de découvrir leur ville ou leur territoire, de connaître les risques en présence d’une rivière ou d’un fleuve.

En fin de session, les enfants mettent à profit leurs connaissances en participant à un jeu de rôle appelé « Rivermed« .
Rivermed est un jeu de simulation mettant en lumière la complexité du problème de lutte contre les inondations.
Au cours de ce jeu, les enfants procèdent par équipe.  Ils ont pour mission d’aménager leur territoire en tenant compte des zones inondables en plaine ou en plateau, en respectant les enjeux économiques et touristiques ainsi que les aléas liés aux crues.
Les classes qui prennent part à ce projet échangeront leurs travaux à l’occasion d’une journée-rencontre le 14 juin prochain.
Ce projet  est piloté par le Conseil général du Var qui prend en charge les transports et les animations.

Si vous êtes enseignant et souhaitez adhérer à ce programme :
– vous devez enseigner en école primaire (cycle3) ou dans un collège d’une des 74 communes concernées
– vous pouvez contacter le Service rivières du Conseil général du Var au 04 83 95 52 31

Retrouvez toutes les infos sur le site : www.var.fr

Nos oreilles, on y tient !

conseils pour protéger nos oreilles du bruit

Vous êtes accro de musique ? Attention à vos oreilles !
Le baladeur ne doit pas être écouté à son volume maximum. Si vous écoutez votre baladeur plus d’une heure par jour, diminuez un peu le volume.
L’écoute de musique trop forte peut avoir des conséquences irréversibles pour votre audition (malentendance précoce, surdité, acouphènes, hyperacousie).

Pour éviter de devenir malentendant ou pire, sourd, retrouvez sur ce site les 7 règles d’or pour protéger vos oreilles et quelques conseils simples grâce au  petit guide d’information et de prévention sur les traumatismes sonores, bruits, musique et audition, la nocivité des sons forts, les conséquences des niveaux élevés de la musique, comment réduire le risque auditif… ainsi qu’un quizz très instructif !!

www.nosoreilles-onytient.org

Le challenge inter-collèges de sécurité routière

Chaque année, la sensibilisation à la sécurité routière au collège est un challenge pour les établissements scolaires du second degré.
Le challenge inter-collèges de sécurité routière est l’action-phare organisée par l’Etat ( préfecture et direction académique du Var) et le Conseil Général du Var dans les établissements scolaires du second dégré, pour lutter contre l’accidentologie des jeunes.
Cette année encore,  cette action est destinée à sensibiliser les collégiens aux risques routiers en leur proposant des ateliers pédagogiques dans leur collège. Le challenge concerne 27 établissements scolaires.
Le principe est de faire travailler les élèves sur des thèmes de sécurité routière non imposés, en produisant des travaux de leur création : dessins, B.D, affiches, poèmes, vidéos, maquettes, etc.. Ces productions et l’implication des élèves sont évaluées par un jury, donnent lieu à un classement et à l’attribution de prix aux établissements lauréats.
D’autre part, les classes de 4ème et 6ème des 25 collèges inscrits bénéficient d’1 à 2 journées de sensibilisation grâce à l’intervention de plusieurs partenaires dans le collège qui proposent divers ateliers pédagogiques présentés dans toutes les classes :
Atelier sur l’ accidentologie et sensibilisation à l’ASSR, atelier sur le port du casque et les équipements de sécurité en 2 roues, atelier sur les addictions et conduites à risques, atelier sur la sécurité en vélo, atelier sur la sécurité dans les transports scolaires.

Le 24 juin 2013, dans l’atrium du Conseil Général, la cérémonie officielle de remise des prix a clôturé la 16ème édition du challenge inter-collèges de sécurité routière :
1er prix attribué au collège Jules Ferry de Hyères pour la réalisation d’un clip vidéo sur les émotions et le ressenti d’un groupe de collégiens ayant perdu un camarade de classe lors d’un accident de la circulation routière
2ème prix attribué au collège Pierre Puget de Toulon pour l’élaboration d’un mobile sur le thème de la securité routière
3ème prix attribué au collège l’Herminier de la Seyne-sur-mer pour la réalisation de faux panneaux de securité routière et de dessins
Prix spécial « originalité » attribué au collège les Eucalyptus d’Ollioules pour la création d’un clip vidéo sur une chanson reprise des restos du coeur et dont le texte porte des messages de securité routière
Prix spécial  » qualité de production » attribué au collège Henri Nans d’Aups pour le montage vidéo sur le comportement à risque d’un collégien, les conséquences d’un accident et le handicap au collège
Prix spécial  » première participation » attribué au collège l’Herminier de la Seyne-sur-mer, au collège Leï Garrus de Saint-Maximin, au collège Jules ferry de Hyères, au collège Raimu de Bandol, au collège les Eucalyptus d’Ollioules, au collège la Peyroua du Muy, au collège Marie Mauron de Fayence.
Félicitations à tous les collégiens qui se sont impliqués dans le challenge inter-collèges de sécurité routière et rendez-vous l’année prochaine !

Retrouvez toutes les photos de la cérémonie de remise des prix sur le site : http://www.msr83.var.developpement-durable.gouv.fr/le-challenge-inter-colleges-de-a164.html