Articles

internet-signalement.gouv.fr : pour se protéger d’internet

internet-signalement.gouv.fr , c’est quoi ?

Il s’agit d’un portail créé par le ministère de l’intérieur pour lutter contre l’internet illicite et les dangers : sites, contenus, comportements.
Internet est un espace de liberté qui doit être surveillé tout en permettant les échanges, la communication, la découverte, la culture et l’épanouissement des jeunes et des adultes.
Les parents doivent pouvoir laisser leurs enfants évoluer sur internet ou les réseaux sociaux en toute confiance, en toute sécurité.
Pour cela, un bouton « signaler » permet d’informer les pouvoirs publics de la présence d’un contenu nuisible. Chaque citoyen peut ainsi signaler toute anomalie, et, par son action, se protéger et protéger son entourage.

Des rubriques et des conseils

Sur cette plateforme, vous trouverez de nombreuses informations à destination des parents et des enfants ainsi que des recommandations quant à l’utilisation d’internet :
– des questions et des réponses
– des conseils aux jeunes (surveiller sa messagerie, les achats sur internet, le choix des mots de passe, les rencontres,..)
– des conseils aux parents (internet et la vie privée, la nécessité du dialogue, le contrôle parental, l’éducation à la prudence,..)
– Internet prudent (les sites de ventes aux enchères, les sites internationaux, les petites annonces, la vigilance,..)
– protéger son ordinateur (les antivirus, les pare-feux, la mise à jour, les logiciels malveillants,..)

Comment faire un signalement ?

Vous pouvez faire un signalement anonyme ou identifié en ligne sur www.internet-signalement.gouv.fr
L’information sera traitée par des personnes compétentes de la Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse,  de Recoupement  et d’Orientation des Signalements ( PHAROS).
Il suffit de préciser le support du contenu (site web, forum, blog, jeu vidéo, site d’annonces, messagerie,..)

En savoir plus

Simulation d’un séisme au collège Jules Ferry

 

Exercice « tremblement de terre »

Le 29 mars dernier, les élèves du collège Jules Ferry à Hyères se sont prêtés à un exercice « tremblement de terre » dans le cadre d’une Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS).
Le collège Jules Ferry a servi de théâtre  pour simuler un séisme, « pour de faux ».

Un scénario bien ficelé

A 10h30, dans l’enceinte du collège, les élèves d’une classe de 3ème sont sagement réunis dans une salle de classe et discutent de leur prochaine sortie pédagogique, lorsque soudain… la terre se met à trembler… et sans perdre une minute, les collégiens se mettent à l’abri en se réfugiant sous les bureaux dans un brouhaha sourd de chaises et de tables déplacées.
Les élèves se sont mis en position de sécurité, accroupis ou recroquevillés, tournant le dos à la fenêtre, les mains autour de la nuque pour se protéger.
Le bruit laisse la place au silence même si on entend quelques petits rires étouffés trahissant la nature du pseudo séisme.

Maîtriser sa peur et faire preuve de bon sens

S’en est suivi un exercice d’évacuation de la salle de la classe, pour mieux coller à la réalité.
Les collégiens ont observé les plafonds de la classe avant de sortir et se sont dirigés vers le lieu de rassemblement, installé sur le terrain sportif.
Une fois sur place, les élèves ont rejoint sept cent quarante camarades assis en colonne, par rangée de deux.
Une « cellule de crise » était installée pour l’occasion, gérée par le personnel du collège.

Pendant ces exercices, les élèves ont été guidés par Mr Pecot, Capitaine des pompiers.
Celui-ci leur a appris les consignes de sécurité et les bons gestes à effectuer avant l’arrivée des secours, en cas de risques majeurs tels qu’un séisme, une explosion ou un nuage toxique.
Il est important d’essayer de maîtriser sa peur dans des situations dangereuses afin d’aider au mieux les pompiers et limiter le nombre de victimes.

Cette IPCS était organisée par le Rectorat, le Conseil départemental, la Préfecture et le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours). De nombreuses sessions d’information préventive aux comportements qui sauvent sont programmées toute l’année dans les collèges varois.

En savoir plus


Collège Jules Ferry

,

Mesures de l’académie de Nice suite à l’Etat d’urgence après les attentats de Paris

académie

vigipirate

Après les attentats de Paris, l’état d’urgence a été décrété sur tout le territoire français par un décret adopté le 14 novembre dernier, suite au rapport du Premier ministre, du ministre de l’Intérieur et de la Garde des Sceaux, du ministre de la Justice.
Ces mesures ont été prises afin de permettre d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de sécurité et de protection.

Des dispositions de protection et de sécurité ont été mises en place par l’académie de Nice pour les écoles, les collèges et les lycées.

Ces mesures concernent :
– les consignes de sécurité et le plan Vigipirate
– les sorties scolaires régulières
– les sorties scolaires occasionnelles
– les voyages scolaires
– les manifestations publiques
– le maintien des examens et des concours
Le recteur de l’académie appréciera avec les préfets l’opportunité d’annuler certains événements, rassemblements, manifestations en fonction de leur envergure et du contexte local.

Retrouvez toutes ces informations sur le site de l’académie de Nice : www.ac-nice.fr

,

IPCS, des collégiens formés aux comportements qui sauvent

IPCS

L’Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS) est une formation destinée à tous les établissement recevant du public.

Depuis le 15 janvier 2014, une convention a été signée entre l’Education nationale, la Préfecture du Var, le Département du Var et le Service Départemental d’Incendie et de Secours du Var.

Dans deux collèges du Var, élèves, professeurs et personnels ont bénéficié de cette formation dispensée par les sapeurs-pompiers : le collège La Peyroua au Muy et le collège l’Estérel à Saint-Raphaël.

Au collège La Peyroua du Muy, les élèves ont pu être initiés aux gestes qui sauvent en cas de catastrophe telle qu’un séisme, une inondation ou un incendie. Ils ont appris les comportements responsables face aux dangers afin de réduire l’effet de panique, à travers des procédés ludiques et des mises en situation. Ils ont été sensibilisés au fait que leur collaboration permettait une plus grande efficacité des secours.
Dans chaque classe, six élèves-relais ont  été choisis pour participer aux ateliers de sécurité. En cas de danger, ils sauront aider les adultes pour évacuer les autres élèves, les protéger ou les rassurer.

Au collège l’Estérel à Saint-Raphaël, la principale, Mme Dijoux, a engagé son établissement dans cette opération de sensibilisation aux gestes qui sauvent, partie intégrante de son projet d’établissement.
Des élèves ont été formés en qualité de relais auprès de leurs professeurs. Grâce à une méthode d’initiation attrayante et accessible, cette formation a permis de créer des ancrages mémoriels et développer l’esprit civique.
Cette « information préventive aux comportements qui sauvent » a une mission importante d’éducation et de culture à la sécurité auprès des collégiens et de tous les personnels du collège, en cas de risque majeur ou d’accident.

Tous les « acteurs » de cette formation ont pris leur rôle très à coeur dans une ambiance de franche camaraderie et de solidarité.

En savoir plus

Collège La Peyroua
Collège l’Estérel

Les collégiens varois formés aux comportements qui sauvent


Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS)

Cette année encore, dans les collèges varois, une Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS) est dispensée aux élèves, aux professeurs et aux personnels des établissements scolaires sous l’impulsion des sapeurs pompiers du Var et du Conseil général.

Au programme de ces modules de formation, des exercices de simulation d’évacuation et des instructions sur les comportements à adopter en situation de crise face à un risque majeur tel qu’un séisme, un incendie ou une inondation.

Plusieurs collèges ont bénéficié de cette formation. C’est le cas du collège Jean Cavaillès à Figanières, les collèges Emile Thomas et Général Ferrié à Draguignan et le collège Léonard de Vinci à Montauroux.

D’autres établissements comme le collège Alphonse Karr à Saint-Raphaël et la Cité Mixte à Lorgues renouvelleront l’expérience durant l’année scolaire.

Pour rendre cette formation attractive, des procédés ludiques et des mises en situation surprenantes (simulation d’un incendie) sont proposés afin de créer des ancrages mémoriels, limiter les mouvements de panique et permettre aux secours d’être le plus efficace dans ce genre de situation extrême.

Dorénavant, grâce à une convention signée entre le préfet du Var, la rectrice de l’Académie de Nice et le président du Conseil général du Var, tous les établissements scolaires pourront suivre l’Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS), de l’école élémentaire au lycée.

Les compétences de chaque signataire ont été réunies pour diffuser une information susceptible d’améliorer la capacité de l’ensemble de la communauté éducative à réagir face à des phénomènes dangereux et redoutés, comme les inondations dont la Dracénie fut victime en 2010.

La culture de la sécurité civile fait désormais partie du programme scolaire !

,

Initiation aux comportements qui sauvent (IPCS) au collège Ferrié

IPCS

Au collège Général Ferrié de Draguignan, les agents du collège, les professeurs et les collégiens ont reçu une formation d’une semaine concernant les comportements qui sauvent en cas d’incendie, d’inondation ou de séisme.

Ce programme inédit de prévention et de sensibilisation, pensé par le capitaine Thomas Michel, est dispensé par le SDIS 83 (Service Départemental d’Incendie et de Secours du Var) et explique comment se protéger soi-même mais aussi comment protéger les autres en cas de situation extrême. Rappelons que le collège Général Ferrié a subi d’importantes inondations en 2010.

Cette démarche d’IPCS  (Information Préventive aux Comportements qui Sauvent)  a permis à chacun d’acquérir des principes et des savoirs pour être actif et se rendre utile en cas de risques majeurs.

Les sapeurs-pompiers ont également donné des consignes pratiques telles que l’usage d’un extincteur, couper l’électricité, prévenir les secours en décrivant la situation précisément, rester accroupi en cas de fumée dans une salle de classe, etc… Bref,  tous les bons gestes et réflexes à adopter pour sécuriser les personnes et faciliter le travail des sapeurs-pompiers.

Chacun a pu prendre conscience des différents risques, et la solidarité était de mise lors des exercices pratiques particulièrement appréciés par tous les participants.

Collégiens, professeurs et personnels des collèges gardent un excellent  souvenir de cette intervention dynamique.

Retrouvez l’article de Var Matin