Articles

Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation : le 30 avril

 

Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation

Le 30 avril 2017 aura lieu la journée célébrant la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet événement rend hommage à tous les déportés sans distinction et à leur sacrifice, ce, afin de rappeler à tous ce drame historique majeur, de retenir les leçons qui s’en dégagent, pour que de tels faits ne se reproduisent jamais.

Dernier dimanche du mois d’avril

Cette date a été choisie, en 1954, en raison de sa proximité avec la date anniversaire de la libération de la plupart des camps, et parce qu’elle ne se confondait avec aucune autre célébration nationale ou religieuse.
Cette journée est l’occasion de sensibiliser les élèves à l’histoire des victimes de la répression, de l’internement, de la déportation et au système concentrationnaire durant la Seconde Guerre mondiale.

Informer et sensibiliser les élèves

Cette action permet de sensibiliser le public et plus spécifiquement le milieu scolaire, au monde de l’internement et de la déportation. De nombreuses actions éducatives sont entreprises  dans la perspective d’informer et d’inciter les élèves à se poser des questions, à recueillir des informations et des témoignages auprès des fondations et des différentes associations de mémoire.

Le rôle de l’École

L’École joue un rôle essentiel dans l’enseignement de l’Histoire et la transmission de la mémoire auprès des enfants et des jeunes à l’école et au collège. Les journées commémoratives, les visites des sites mémoriels et toutes les actions éducatives des enseignants sont des moyens privilégiés pour mener ce travail pédagogique visant notamment à faire acquérir aux élèves les repères de l’Histoire à laquelle ils appartiennent et les valeurs de la République qui fondent leur École.

En savoir plus